Encore des tirs de mortiers à Castres la nuit dernière.

Les policiers Castrais, renforcés par ceux de Mazamet et la police municipale, ont été la cible de tirs de mortiers d’artifice hier soir.

C'est sans doute en représailles après l’intervention de la police dans la journée, dans le quartier de Lameilhé, pour une opération anti-stupéfiants. La même opération avait été réalisée Mardi à Aussillon.

Hier soir, un tir de grenade a été nécessaire pour disperser la quinzaine d’individus qui voulait en découdre avec les forces de l’ordre.

Heureusement, personne n’a été blessé.

Les dégâts se limitent à trois containers à poubelles qui ont été incendiées près de l’Eglise du quartier.

ALLIANCE Police Nationale dénonce une nouvelle fois ces "attaques récurrentes envers les forces de sécurité destinées à blesser, mutiler ou tuer".

Le syndicat réitère sa demande de "contrôle urgent des ventes de ces armes par destination".

Il tire la sonnette d’alarme et renouvelle sa demande d’affectation d’une vingtaine de policiers titulaires sur la circonscription de Castres : afin de renforcer les effectifs de Police-Secours, de réactiver la Brigade Anti Criminalité, et renforcer les services d’investigation.