Mardi, le mouvement a présenté aux journalistes ses 15 premières préconisations pour la ville.

C’est dans un café associatif niché au cœur du quartier Arnaud Bernard que le mouvement Archipel Citoyen a posé ses valises, mardi, l’instant d’une conférence de presse.

La liste portée par Antoine Maurice, ancien adjoint de Pierre Cohen à la mairie de la ville rose, a dévoilé ses quinze premières "préconisations" pour Toulouse.

Accompagné de deux colistiers,  Antoine Maurice a d’abord dressé, devant les journalistes, un rapide constat. Evoquant une ville de "tous les paradoxes", parlant du haut taux de chômage et expliquant "qu’il n’y a pas d’écologie sans justice sociale", l’homme politique a indiqué vouloir rétablir la gratuité des cantines toulousaines pour les plus précaires.

La tête de liste entend également "s'attaquer à la hausse des prix immobiliers" en mettant en place "un encadrement des loyers".

 

Par ailleurs, l'ancien allié politique de Pierre Cohen - patron du parti "générations" en Haute-Garonne et également candidat - a évoqué les discutions entre les deux mouvements et les possibles fusions de listes.

Thomas Naudi


Voir aussi

Haute-Garonne

25/01/2020 08:27

...

Haute-Garonne

24/01/2020 11:13

...

Haute-Garonne

24/01/2020 09:41

...