Meurtre de Juillan : les trois mis en cause placés en détention provisoire

Le parquet de Pau a donné des précisions, ce vendredi matin, suite aux mises en examen de trois personnes pour homicide.

Meurtre de Juillan : les trois mis en cause placés en détention provisoire
100% RADIO
Meurtre de Juillan : les trois mis en cause placés en détention provisoire
Hautes-Pyrénées
modifié le 10/12/2021 à 12:54

 

La procureure de la République de Pau, Cécile Gensac, a confirmé ce vendredi que les trois personnes interpellées mercredi à Tarbes et Azereix avaient été mises en examen "du chef de meurtre" par un juge d'instruction du pôle criminel de Pau, suite "à l’affaire du cadavre calciné retrouvé dans le coffre d’un véhicule à JUILLAN le 21 novembre".

Les faits "partiellement reconnus" précise le parquet "renvoient à un passage à l’acte survenu en réunion dans le cadre de relations amicales et privées". La victime a été tuée "au cours de la soirée du samedi 20 novembre". Les co-auteurs auraient par la suite tenté de maquiller leur crime avec "l’incendie du corps dans le véhicule".

La victime est "un homme âgé d’une quarantaine d’année, domicilié à LAROIN (64)" et "l’autopsie permettait de confirmer la thèse d’une mort d’origine criminelle par arme blanche".

Les trois mis en examen "ont fait l’objet d’un placement en détention provisoire". Cécile Gensac précise que "deux des mis en examen présentent un casier judiciaire faisant état de condamnations antérieures". L’un d’eux "a déjà fait l’objet notamment d’une condamnation criminelle à 20 ans de réclusion". "peine intégralement purgée depuis plusieurs années". Les investigations se poursuivent sous la direction du magistrat instructeur.

 

La procureure souligne l'engagement des gendarmes

 

La procureur de la République précisait que mercredi "d’importantes forces de gendarmerie déployées par le groupement des Hautes-Pyrénées, renforcées par des effectifs du 82, intervenant au soutien de la section de recherches de Toulouse, accompagnée de 7 techniciens d’investigations criminelles et de 2 maîtres de chiens" interpellaient 3 individus "majeurs", "deux hommes et une femme" à Tarbes et Azereix, "au terme de 15 jours d’une enquête dont la célérité et les moyens mis à disposition par la gendarmerie méritent d’être soulignés".

 

→ INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : la victime aurait fait des propositions à une femme et la soirée aurait dégénéré

INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : trois suspects interpellés par les gendarmes

 


Voir aussi

Hautes-Pyrénées

21/06/2022 00:17

De véritables bombes de glace se sont abattues sur plusieurs communes des...

Hautes-Pyrénées

07/06/2022 18:07

L'auteur présumé des coups a été arrêté, mis en...