Législatives : Pierre Cabaré jette l'éponge sur la première circonscription de Haute-Garonne

Jusque-là le député sortant n'entendait pas se retirer de la course, alors qu'il n'a pas été investi par la majorité présidentielle. 

Législatives : Pierre Cabaré jette l'éponge sur la première circonscription de Haute-Garonne
100% RADIO
Législatives : Pierre Cabaré jette l'éponge sur la première circonscription de Haute-Garonne
Haute-Garonne
modifié le 18/05/2022 à 23:13

 

Il jurait ses grands dieux qu'il irait "quoiqu'il arrive" il y a quelques semaines. Annonçant sa candidature avant même les investitures pointées une à une par Emmanuel Macron nouvellement élu, Pierre Cabaré savait vraisemblablement alors que le vent tournait. Et pas en sa faveur. Le député de la première circonscription de Haute-Garonne annonce, ce mercredi, qu'il ne sera pas candidat à sa propre succession. Une affaire embarassante et ses relations tumultueuses avec des maires influents de la circonscription auront eu raison de l'avenir politique du parlementaire élu pour la première fois en 2017.  

 
"Aujourd'hui pardonnez-moi de ne pouvoir être avec vous, comme député, 5 ans de plus" écrit-il sur ses réseaux sociaux. "La décision que j'ai prise est très difficile" et "je suis fier de mon bilan" explique Pierre Cabaré, évoquant ensuite cette enquête ouverte à son encontre du chef de harcèlement sexuel, après la plainte d'une ancienne collaboratrice : "il y a trois ans, cette injustice, avec un récit incompatible avec la réalité" plaide-t-il. L'affaire est toujours instruite à ce jour par la justice qui a confié l'enquête à la police judiciaire de Toulouse (DTPJ).
 

La majorité présidentielle a préféré investir Pierre Baudis sur la "1". Pierre Cabaré se retire donc de la course, alors même que Maxime Boyer des Républicains (LR), proche de Jean-Luc Moudenc, a également renoncé. Laissant le champ libre au fils de l'ancien maire de Toulouse. 

 


Voir aussi

Haute-Garonne

01/07/2022 12:21

Youssef Varela de Barros et Aboubeker Berchane ont exécuté la victime, ont...

Haute-Garonne

30/06/2022 21:47

Joël Bourgeon, 58 ans, a reconnu son implication en 2019, avant de se rétracter.

...

Haute-Garonne

30/06/2022 17:12

L’animal est sain et sauf.

...