Une façon de sécuriser à moindre frais les trains régionaux estime le responsable régional David Leyraud.

 

Et si les policiers en civil investissaient massivement les TER ? 

 

La sécurité des trains express régionaux est une des priorités de la région. Et le syndicat Alliance police nationale en Occitanie a l’idée de proposer à l'exécutif régional la gratuité des transports pour les policiers. Une façon d’éviter aux policiers de prendre leur voiture, et ainsi avoir des anges gardiens dans les rames en cas de problème : harcèlement, incivilités voire le risque terrorisme. Actuellement un certain nombre de train circule sans un seul contrôleur à bord.

Ce mardi David Leyraud, le responsable régional adjoint du syndicat policier Alliance a rencontré Jean-Marc Gibelin, vice-président de la région chargé des transports. Il s'agirait selon lui d'une mesure "gagnant/gagnant" et le système a fait ses preuves " cette mesure est mise en oeuvre dans 7 régions de France, nous sommes persuadés que c'est une mesure de bon sens et écologique qui plus est". Selon les chiffres du syndicat, cela représenterait 400 à 500 policiers armés dans les TER d'Occitanie chaque jour.

 

La Région sceptique sur la gratuité totale

 

Pour le moment la gratuité n'est pas à l'ordre du jour, l'exécutif régional n'y est pas favorable. Il a toutefois indiqué vouloir réfléchir à des tarifs préférentiels pour les policiers. Cette mesure incitative a minima pourrait-elle convaincre les policiers d'opter pour le transport ferroviaire, notamment à proximité des grandes agglomérations ? Le dossier est à l'étude à l'Hôtel de Région.