Le retour à l’ancien Lévothyrox : une erreur selon un pharmacien tarbais

Le retour à l’ancien Lévothyrox : une erreur selon un pharmacien tarbais
Hautes-Pyrénées
Par Léo Ardourel

L’Euthyrox déjà en rupture de stock dans toute les pharmacies. ​


Ce samedi était jour de mobilisation nationale des victimes du nouveau Lévothyrox. Comme à Castres ou Saint-Gaudens, des rassemblements ont eu lieu devant les CPAM. Le même scénario partout en France. L’Euthyrox, l’ancienne formule du Lévothyrox, est en rupture de stock dans toutes les pharmacies. 130 000 boites ont été distribuées en tout en France depuis lundi. Un chiffre bien en dessous de la demande selon les pharmaciens. Sur les 1100 pharmacies de l’ancienne région Midi Pyrénées par exemple, environ 5000 boîtes d’Euthyrox ont été livrées, soit en moyenne 4 à 5 par officine. Pharmacien dans le centre-ville de Tarbes, Robert Astuguevieille lui n’en a reçu que 3. Elles sont forcément très vite partie. Mais selon lui, ce retour à l’ancienne formule ne fera en rien avancer les choses, les effets secondaires du médicament ne serait qu’une affaire de dosage et non pas un scandale sanitaire.

Robert Astuguevieille pharmacien à Tarbes, également président du syndicat FSPF des Hautes Pyrénées.

La ministre de la santé Agnès Buzyn a annoncé jeudi dans l'émission Envoyé Spécial qu’un nouveau médicament serait mis en circulation dès le 16 octobre prochain pour soigner les malades de la thyroïde.​


Voir aussi

Hautes-Pyrénées

17/10/2017 17:21

Les gendarmes des Hautes-Pyrénées ont élargi le périmètre de...

Lire la suite
Hautes-Pyrénées

16/10/2017 19:23

L'homme a été admis à l'hôpital ainsi que ses deux enfants...

Lire la suite
Hautes-Pyrénées

16/10/2017 08:44

David Texeira, l'ancien des Mustangs de Tarbes, porte le projet.

...

Lire la suite