La mesure rentre en vigueur dès le mercredi 5 août à 00h00

 

Le décret du 30 juillet 2020 habilite le préfet à étendre l’obligation de port du masque à certains lieux publics découverts si des circonstances locales le justifient afin de lutter efficacement contre l’épidémie de COVID-19.

Au regard de l’évolution récente de la situation sanitaire dans l’agglomération toulousaine et de l’augmentation du taux d’incidence du virus en particulier dans la classe d’âge des 20-30 ans, le préfet et le maire de Toulouse ont conjointement défini certains lieux et sections de la voie publique dans lesquels le port du masque sera rendu obligatoire à partir du mercredi 5 août 2020 à 00h00, en raison de l’absence de respect des mesures barrières qui y est observée.

Le port du masque sera obligatoire sur les marchés de plein vent, brocantes et vides-greniers. Il sera également obligatoire, entre 12h00 et 03h00, sur les sections de voie publique ci-dessous :

- Quai Saint-Pierre

- Place Saint-Pierre

- Quai Lucien Lombard

- Place de la Daurade

- Quai de la Daurade

- Promenade Henri-Martin

La liste des lieux concernés par l’obligation pourra être actualisée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Le non-respect de cette obligation expose les contrevenants à une amende de 135 €.

« Dans les lieux où le port du masque est obligatoire, les contrôles de la police nationale et de la police municipale seront renforcés. J’appelle la population à respecter les mesures décidées en coordination avec le Maire de Toulouse, dans l’intérêt de la santé de tous ». - Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne.

« Ces nouvelles mesures, bien que contraignantes, ont pour unique but de protéger davantage les Toulousaines et les Toulousains face à la propagation de l'épidémie. Il appartient à chacun d'adopter les attitudes responsables pour soi et pour ses proches » - Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole.