Contrôles renforcés aux frontières espagnoles


Dernier week-end de chassé-croisé...

C'est la raison pour laquelle "Bison Futé" voit orange dans le sens des départs et rouge pour les retours. En plus de ça, ça risque de coincer à toutes les frontières espagnoles.

Les contrôles qui sont renforcés, notamment du côté d'Hendaye à quelques kilomètres de Biarritz là où se déroule donc le G7. Mais attention, puisque ces contrôles sont aussi renforcés sur toutes les frontières. C'est notamment le cas dans les Pyrénées-Atlantiques au Pourtalet et au Sompor. Mais aussi au-dessus de la vallée d'Aure dans les HP au tunel d'Aragnouet-Bielsa, au col du Portillon en Haute-Garonne vers Luchon ou encore au col du Perthus dans les Pyrénées-Orientales.

Et c'est justement là-bas que les autorités espagnoles appellent les routiers à passer. Du coup, le trafic va s'intensifier. Alors comment vont faire les douaniers catalans pour gérer à la fois le trafic mais aussi les contrôles.

Y'aura-t-il une surcharge de travail pour eux ? Vont-ils pouvoir appeler des collègues à eux en renfort ? C'est la question que l'on a posé à Laurent Cesco. Il est douanier au Perthus et représentant CFDT.

Ecoutez sa réponse.


Mais alors pour faire face à cet augmentation du nombre de camions, faites-vous venir des effectifs supplémentaires ?
 


Mais les policiers, ceux de la PAF, ont-ils le droit de faire votre travail à votre place ?
 


Ils ont une autorisation grâce à une dérogation c'est ça ?


Si vous devez vous rendre en Espagne ce week-end, il est peut-être préférable de ne pas y aller au cas ou. Les autorités espagnoles en plus ont prévenu : s'il y a le moindre débordement concernant le G7, plus aucun particulier ne pourra passer la frontière. Seul le fret le sera.

Entretien de notre journaliste Nicolas Etchelamendy.