C’est la douche froide pour l’association Mania Factory. 

En effet, jeudi dernier  la décision est tombée: le Fast Run Albi, course de mobylette dragster, n'a pas été autorisé par la préfecture et la direction interministériel à la sécurité routière.

Le circuit d’Albi n’a pas eu l’homologation pour les motos. 

L’événement devait avoir lieu ces 9 et 10 novembre, les organisateurs pensaient pouvoir  l'organiser  puisqu'ils n’utilisaient pas le  virage dangereux qui a conduit à l’interdiction des compétitions motos sur le circuit. 

 

Thierry Almon président de l’association organisatrice du Fast Run Albi est très déçu pour les 250 jeunes qui devaient participer à cette compétition:

 

 

Andy Almon, compétiteur et membre de l’organisation, déplore cette décision administrative qui a éteint un projet porté par de jeunes passionnés de mobylettes: