Le destin tragique d'un cycliste à Ille-sur-Têt : son corps retrouvé démembré dans des sacs

La macabre découverte avait été faite par un promeneur le 1er juin dernier près du site touristique des Orgues. Les enquêteurs ont désormais identifié la victime : un homme de 57 ans porté disparu quelques jours auparavant. 

Le destin tragique d'un cycliste à Ille-sur-Têt : son corps retrouvé démembré dans des sacs
100% RADIO
Le destin tragique d'un cycliste à Ille-sur-Têt : son corps retrouvé démembré dans des sacs
Pyrénées-Orientales
modifié le 22/06/2022 à 17:02


C'est une sordide affaire qui fait l'objet de nombreuses discussions en Conflent dans les Pyrénées-Orientales. Le 1er juin dernier, nous vous apprenions la découverte d'un cadavre sur la commune d'Ille-sur-Têt. Alors que peu d'informations n'avaient fuité concernant ce drame, vingt jours plus tard, l'enquête avance et le corps a bel et bien été identifié. 

Un corps retrouvé dans deux sacs distincts

C'est un promeneur qui avait fait la terrible découverte entre deux routes départementales, sur la commune d'Ille-sur-Têt. C'est dans ce sentier escarpé près du site touristique des Orgues, qu'alerté par une odeur nauséabonde, il avait prévenu les gendarmes. Dépêchés sur les lieux, les militaires avaient alors découvert l'horreur. "Le corps a effectivement été retrouvé réparti dans deux sacs distincts", nous confirme le procureur adjoint de la République de Perpignan, après la révélation de nos confrères du Parisien.

"Dans le premier, la vision macabre d’une tête humaine encore reliée à un tronc. Dans le second, un bassin et des cuisses humaines", précise le journal. Des vêtements auraient aussi été découverts plus tard, mais aucune trace des pieds et des mains du défunt. Le parquet avait très vite ouvert une enquête pour meurtre, confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales, appuyée par la section de recherches de Montpellier. Leur objectif : identifier la victime, mais aussi les circonstances de cette fin tragique. 

Un cycliste porté disparu depuis le 26 mai

Moins d'un mois plus tard, les enquêteurs ont finalement réussi à identifier le cadavre. Il s'agit de François Vigouroux, un habitant d'Ille-sur-Têt, recherché par les gendarmes depuis le 26 mai dernier. Une information attestée par le procureur adjoint de Perpignan à notre rédaction. Cet homme de 57 ans avait quitté ce jour-là son domicile familial à vélo électrique vers 17h30 en direction de Thuir. Il n'avait ensuite plus donné signe de vie. De quoi alerter sa famille, qui jusqu'à peu, ne pouvait imaginer cette mort effroyable. 

Des proches n'avaient d'ailleurs cessé les appels à l'aide sur les réseaux sociaux. "Je lance un appel à tous les Vététistes qui souhaitent nous aider, s'il-vous-plaît, sillonnez les pistes qu'il aurait pu emprunter", lance l'un d'entre eux sur Facebook. Un élément de l'enquête laissait déjà présager le pire. Le téléphone de François Vigouroux avait borné au nord d'Ille-sur-Têt une demi-heure après son départ. Le cinquantenaire était un habitué des traverses à proximité des Orgues. L'hypothèse d'un accident à vélo semblait alors déjà s'éloigner. Aujourd'hui, après son identification et la découverte de la découpe de son corps, l'hypothèse du crime ne fait plus aucun doute. 

Mais qu'a-t-il bien pu arriver à cet homme sur son chemin ? A-t-il fait une mauvaise rencontre ? Était-il impliqué dans de sombres histoires ? Difficile pour l'heure de le dire. François Vigouroux apparaît bien loin du profil de la victime enlisée dans une affaire mafieuse, dont les façons de dissimuler les cadavres pourraient se rapprocher de la découverte d'Ille-sur-Têt. "Aucun conflit familial ni professionnel ne pouvant expliquer sa mort n'affleure", ajoute le Parisien. "Les investigations sont toujours en cours", précise de son côté le procureur adjoint. Aucune piste n'est donc écartée, et personne n'a pour l'heure été interpellé. Le mystère demeure...

 

 

C.Photo : Facebook Site des Orgues


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

28/11/2022 17:14

Le suspect d'une vingtaine d'années a été interpellé ce...

Pyrénées-Orientales

25/11/2022 13:10

Pierre-Alexis, 21 ans, est décédé le 20 novembre dernier en Normandie,...

Pyrénées-Orientales

23/11/2022 13:11

Gros coup des douanes dans le département en novembre. Une enquête est...