La Mazamétaine d'origine est en instance d'adoption depuis six ans.

Elle se battra jusqu’au bout, coûte que coûte. Laurence Cormouls-Houles a obtenu un agrément pour pouvoir adopter deux enfants en 2015. Son dossier, pour obtenir la filiation de petits en Haïti, est enregistré depuis 2017.

Mais ses rêves de maternité se sont effondrés en novembre 2019, lorsqu'un couple de quadragénaires français a été assassiné à Port-au-Prince, la capitale, alors qu'ils y résidaient quelques jours pour adopter...

Depuis ce fait divers, la France a bloqué les procédures d'adoption et Laurence Cormouls-Houles se sent abandonné, car selon elles, d'autres options seraient envisageables, notamment le recours à la visioconférence comme premier contact avec les enfants.

Recours à la visioconférence.

Laurence Cormouls-Houles, accompagnée d'une quarantaine d'autres adoptants, a décidé de se battre.

La Mazamétaine a décidé de saisir le conseil d'Etat pour attaquer l'arrêté qui empêche les procédures d'adoption.

La Mazamétaine a décidé de saisir le conseil d'Etat.

 La procédure sur le fond devrait être examinée avant l'été.

Thomas Naudi.