Cet homme de 38 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Castres lundi. Il était jugé en comparution immédiate. Entre mai et septembre, il avait commis trois braquages, armé d’un couteau, dans des commerces castrais.

Le dernier braquage remonte au 13 septembre. Ce castrais, déjà condamné pour des faits similaires, avait pénétré dans un institut de beauté du centre-ville, et s’était fait remettre de l’argent après avoir menacé la gérante d’un couteau. C’est durant sa fuite qu’il avait été vu par un témoin, qui l’avait suivi et avait permis son interpellation. Il devait reconnaitre rapidement deux autres braquages du même genre, en mai et en juillet, dans un salon de coiffure et dans un magasin de bureautique. A chaque fois des commerces peu fréquentés, où seules des femmes étaient présentes, le tout pour un butin de quelques dizaines à quelques centaines d’euros. "J’avais besoin d’argent pour acheter de la cocaïne" a expliqué le prévenu, qui assure regretter. Mais ses victimes ont été particulièrement choquées, et certaines ont peur d’aller à leur travail aujourd'hui.

Le tribunal a prononcé une peine de 3 ans d’emprisonnement, dont un avec sursis et mise à l’épreuve durant deux ans.