On le sait, l’aéronautique est l’un des secteurs les plus impactés par la crise sanitaire. Dans la région, Airbus souffre des conséquences et n'est pas à l'abri de suppressions de postes.

Les sous-traitants, nombreux dans la région, eux aussi tentent de faire face.

C’est le cas de l’usine MECAPREC à Lavelanet, en Ariège, fournisseur de pièces métallique pour Airbus, mais aussi Boeing. 20 millions d’euros ont été investis en 12 ans. L'inauguration était prévue ce mois de juillet.

Jusqu’au mois de mars, 70 techniciens s’affairaient pour honorer les 900 000 euros de commandes qui affluaient tous les mois pour un chiffre d’affaire annuel de 11 millions d’euros.

Aujourd’hui, en période de crise, seuls 19 ouvriers terminent les commandes, bien plus légères et les mois à venir s’annoncent moroses.

Jean-Marc Gomez est le dirigeant de l'entreprise ariégeoise:

Patron comme employés sont dans le flou sur leur avenir, impossible de se projeter, mais chez MECAPREC; on craint jusqu'à 50% de baisse du chiffre d'affaire.

Pour Jean-Marc Gomez, le secteur doit être soutenu

 

Reportahe signé Jacques Dejean.