L'Occitanie relativement épargnée, pas le Béarn.

 

Quelque 140.000 foyers étaient privés d'électricité dimanche matin dans le Sud-Ouest, où la façade atlantique a été balayée par le tempête Amélie provoquant des dégâts matériels mais pas de victimes, selon un premier bilan des secours tandis que le Sud-Est était aussi confronté à des orages et de fortes pluies.

Selon Météo France, des rafales de vent à 149 km/h ont été enregistrées dans la nuit sur le littoral au Cap Ferret (Gironde), 146 km/h à Belle-Ile.

A 10H00, environ 140.000 clients étaient privés d'électricité dans les régions Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire, Auvergne et Occitanie, a indiqué à l'AFP le réseau de distribution d'électricité Enedis. "La situation est évolutive, les équipes sont toujours mobilisées sur le terrain", a précisé une porte-parole cité par l'AFP.

 

Un COD activé dans les Pyrénées-Atlantiques 

 

Les pompiers ont comptabilisé plusieurs centaines d'interventions dans les Landes, la Charente-Maritime, les Pyrénées-Atlantiques notamment, principalement pour des chutes d'arbres sur les voies, des câbles électriques à terre, des objets menaçant de tomber. Le centre opérationnel départemental a été activé ce jour à 9h en préfecture des Pyrénées-Atlantiques, avec l'ensemble des services opérationnels compétents afin de suivre l'évolution de la situation (SDIS, gendarmerie, DDSP, DDTM, Conseil départemental). Des vents à 106 km/h ont été enregistrés à Pau. Des milliers de clients ont été privés d'électricité ce dimanche matin : 8 800 sur le Pays basque, 7200 sur le Béarn.

 

Des difficultés de circulation persistent sur la RD21 au niveau de Hasparren (chutes d'arbres) et sur la RD42 au niveau de Pontacq (signalétique route barrée). La RN134 a été temporairement coupée au niveau de Jurançon – circulation rétablie sur une voie à 10h. 393 interventions ont été engagées par les services opérationnels. Le trafic SNCF est temporairement interrompu sur les lignes suivantes : ligne Bayonne-Hendaye, ligne Pau-Oloron, ligne Dax-Tarbes (pas d'indication pour l'heure sur le rétablissement). La ligne Dax-Hendaye a été rétablie.

En fin de journée, la circulation était rétablie partout dans le Béarn. 4200 foyers étaient privés d’électricité vers 17 heures. 

L'Occitanie a été plus épargnée

 

Des rafales de 117 km/h ont été relevées à Tarbes. La course à pied La Méridienne à Ibos a été annulée. A 15 heures les pompiers du SDIS des Hautes-Pyrénées comptabilisaient 54 interventions dont une grande partie déléguée aux services de voirie. Fait notable : un arbre est tombé sur le lycée Jean-Dupuy de Tarbes, endommageant le bâtiment. 

Amélie a frappé le Gers également, avec 25 interventions des pompiers comptabilisées ce matin, majoritairement sur l'ouest du département (Le Houga, Riscle, Cazaubon...).

Sur la Haute-Garonne : une trentaine d'interventions à 16 heures surtout sur le sud du département, à Montréjeau, Boulogne-sur-Gesse, L'Isle en Dodon et au Fousseret. Plus rarement sur Toulouse et au nord du département. Les pompiers ont fait appel aux différents services de voirie pour dégager les chaussées des arbres qui n'ont pas résisté au fort vent d'ouest.

Sur l'Ariège, les patrouilleurs tournaient dès 6h30, quelques branches sont tombées, sans conséquence grave. En revanche, le col de Pailhères a été fermé en raison des chutes de neige intervenues dès 1800 mètres dans les Pyrénées. « Les plus importants désordres ont été constatés dans le Couserans. Un arbre est ainsi tombé en travers de la RD301a à Galey. En fin de matinée, une équipe de l’entreprise Naudin a été mobilisée en renfort pour dégager la voie à l’aide d’une pelle à pneus. Une opération similaire était menée à Sentenac d’Oust, avec l’intervention d’un tractopelle du Centre des routes de Seix. A Sainte-Croix Volvestre, ce sont les sapeurs-pompiers qui ont apporté leur concours aux opérations engagées » signalait le conseil departemental. Ajoutons  ces deux accidents de la route à Mazères et Pamiers. Le tunnel du Puymorens sera fermé du 4 au 7 novembre pour travaux. 

Dans le Tarn, l'Albigeois a été touché. Le coup de vent dès 5 heures du matin a obligé les pompiers à intervenir à une dizaine de reprises vers 10 heures. Plus au sud, à Mazamet, des arbres centenaires ont été arrachés par le vent au jardin des Promenades et près du Palais des Congrès. Les services municipaux ont sécurisé la zone. 

 

© Photo @Météo_Pyrénées / Pau.

Avec AFP.


Voir aussi

National

26/09/2019 12:15

...

National

19/06/2019 18:12

Désormais l'été dans nos régions, la peur des tiques s'est...

National

19/06/2019 15:11

On vous dit tout sur vos économies réalisées ville par ville. 

...