L’hypothèse d’une fermeture des frontières est redoutée...


La Catalogne espagnole subit actuellement de plein fouet le rebond de l'épidémie du coronavirus. Le pays a enregistré 529 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, pour un bilan total à 266 194 cas. Pour l’heure, certaines zones sont plus touchées que d’autre (comme à Lerida), et le gouvernement catalan ne cesse de préconiser le reconfinement sur plusieurs communes de sa région, C’est le cas à Barcelone ou encore à Figueres, à seulement une heure des Pyrénées Orientales.,

Du coup, certains français s’inquiètent pour leurs réservations de séjour au-delà de la frontière.
 

Des vacances possiblement annulées ?
 

Cela fait depuis plusieurs mois que Nathalie a réservé sa semaine de vacances dans une villa sur la Costa Brava. Même si cette zone est pour le moment plutôt épargnée, elle s’inquiète de possibles mesures. "Deux cas de figures. Le premier, c'est si le gouvernement français annonce la fermeture des frontières. Et le deuxième, c'est si le gouvernement espagnol annonce un confinement de 14 jours des résidents qui viendraient en vacances. Du fait que je n'ai qu'une semaine de vacances, je ne peux pas rester bloquée en Espagne 14 jours pour des raisons de travail", explique-t-elle. 
 

Vacancière française


En cas d’annulation, Nathalie ne serait remboursée que de 20% du prix de son séjour. Une sacrée perte qui peut tout de même être évitée pour certains vacanciers qui sont passés par des agences de location de vacances.
 

Des remboursements en cas de fermeture des frontières ? 
 

Pierre Louis est le responsable d’ABvilla à Lloret de Mar. Il reçoit tous les jours des appels de clients et doit les rassurer. "Ils ont des inquiétudes, ils entendent des choses. Certains nous ont appelé pour connaître notre avis, pour savoir ce qui allait se passer. Certains ont exigé un remboursement immédiat." Une éventualité pour l'instant impossible pour Pierre-Louis, qui s'est cependant mis d'accord avec les propriétaires en cas de fermeture des frontières. "On rembourserait de toute façon intégralement les clients en cas de fermeture des frontières", déclare-t-il.
 

Pierre-Louis, responsable d'une agence de location de vacances sur la Costa Brava


Et cela ne suffit pas pour les plus inquiets. Certaines agences que nous avons pu joindre constatent des annulations en chaîne. « On compte 30% de locations annulées depuis ces dernières semaines », nous confie Carla, responsable d’une agence sur la Costa Brava. 

À ce jour, encore aucune décision n’a été prise quant à une éventuelle fermeture des frontières. Mais une rencontre entre les autorités françaises et espagnoles pourrait s’organiser. Le Premier ministre Jean Castex a lui annoncé ce week end suivre la situation espagnole de très près.

On le rappelle, si vous partez en vacances en Espagne, le port du masque est obligatoire dès l'âge de 6 ans sur la voie publique, dans les espaces en plein air, et les espaces publics fermés s'il n'est pas possible de maintenir une distance d'au moins 1,5 mètre.