Incident à la station d'épuration de Pratgraussals à Albi.

Dans la nuit de lundi à mardi, vers 3h30, un problème technique a provoqué un rejet des eaux usées directement dans la rivière Tarn. Pour limiter les risques sanitaires de cet épisode de pollution, plusieurs mesures ont été prises par la Préfecture du Tarn, en lien avec les maires et les gestionnaires concernés. Parmi elles, l'interdiction temporaire des baignades en aval de la station, jusqu'à Rabastens, La base de loisirs d'Aiguelèze, sur la commune de Rivière était donc déserte ce mardi, pas de baigneurs, un silence pesant et des commerçants mécontents. C'est le cas d'Alexis Bardon, gérant de l'Aqua Parc, qui se dit peu informé et a choisi de ne pas accueillir de public. Cela représente un gros manque à gagner pour son affaire, il réclame donc des explications.

"C'est la santé des gens qui est en jeu donc on joue pas avec ça. On verra combien de temps ça dure et ce qu'on fait pour la perte d'exploitation parce que c'est quand même assez important, surtout sur cette période-là. Il y a bien un responsable quelque part, il faudra bien qu'on nous dise ce qu'il s'est passé."

Alexis Bardon, gérant de l'Aqua Parc.

Un espace de baignade désertique sur la base de loisirs d'Aiguelèze, à Rivière, ce mardi

Un espace de baignade désertique sur la base de loisirs d'Aiguelèze, à Rivière, ce mardi

En attendant, des prélèvements ont été effectués sur la rivière Tarn et des analyses sont en cours. Les résultats seront connus d'ici 24 à 48h selon la Préfecture. En fonction de l'état sanitaire de l'eau, de nouvelles décisions seront prises pour autoriser de nouveau la baignade ou non.

Malgré la pollution, peu de risques pour l'eau potable

Autre mesure prise par la Préfecture du Tarn, la mise en alerte du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau Potable - le SIAEP - de Gaillac ainsi que de  Véolia. Des stocks d'eau potable ont donc été réalisés et des traitements de l'eau sont en cours, notamment au chlore, ce qui pourrait donné un goût particulier à l'eau du robinet pendant quelques jours sur le secteur. Pas de risques pour la santé donc selon François Vergnes, président du SIAEP de Gaillac.

Les autres départements, en aval de la station d'épuration de Pratgraussals sont également informés de la situation pour prendre les mesures nécessaires.


Voir aussi

Tarn

23/09/2022 12:16

Cette nouvelle audition dans le bureau des magistrats instructeurs, la cinquième, a...

Tarn

23/09/2022 10:40

Le 12 septembre dernier, le Conseil National de la protection de la nature a rendu un avis...

Tarn

22/09/2022 18:27

L'envolée des prix de l'énergie et la nécessité...