La République en Marche fait carton plein dans le Tarn

La République en Marche fait carton plein dans le Tarn
Tarn
Par Cécile Gabaude

Les deux candidats d'En Marche qualifiés, ainsi que Philippe Folliot soutenu par la République en Marche.


Le Parti du Président Macron se dirige vers une écrasante victoire pour le second tour des législatives.


Hier, le premier tour a été marqué par la déroute du PS, un net revers pour la droite et le FN. Et surtout une importante abstention: un électeur sur deux n'est pas allé voter.

La République en Marche au deuxième tour

​La vague En Marche a fait son effet dans le Tarn, avec un candidat par circonscription ( deux candidats La République en Marche et un soutenu par le mouvement d'Emmanuel Macron). Deux candidats FN qualifiés et un candidat LR. Aucun candidat PS pour le second tour: le PS tarnais perd ses deux sièges à l'Assemblée Nationale.

 

Première circonscription: Folliot-Cabrolier

C'est un duel entre Philippe Folliot, député sortant soutenu par La République En Marche et Frédéric Cabrolier pour le FN, qui se joue sur la première circonscription. Philippe Folliot semble être en marche pour un quatrième mandat. Il a obtenu 32,6%, devant Frédéric Cabrolier avec 15,6%.


On écoute Philippe Folliot:

 

 

 

Notez sur cette circonscription, le candidat Pierre Laporte, dissident du Mouvement En Marche, demande ce matin à Frédéric Cabrolier de se retirer en sa faveur pour battre le député sortant.

 

Un duel 100% féminin sur la deuxième

Sur la deuxième circonscription du Tarn, Marie-Christine Verdier-Jouclas pour la République en Marche est opposée à Doriane Albarao pour le FN.

Marie-Christine Verdier-Jouclas est satisfaite de son résultat, elle a fait 34,29%:

 

Hier soir, Doriane Albarao était elle aussi satisfaite du résultat, avec 16,8% des voix:

 


Quant à Claire Fita, la candidate PS sur la deuxième circonscription, elle appelle à faire barrage au FN au second tour:


 

TERLIER-CARAYON sur la 3

 

​Jean Terlier et Bernard Carayon se connaissent. Le premier, candidat de la République en Marche, est dans l'opposition à la Mairie de Lavaur. Il a obtenu 32,4% des voix. Bernard Carayon, pour Les Républicains, est le maire de Lavaur. Il a fait 23,5%.  Ils s'affrontent pour ce second tour.


Jean Terlier:

 


Bernard Carayon veut mettre son expérience en avant, et surtout, il veut un débat avec Jean Terlier:


Par ailleurs Linda Gourjade, la députée sortante sur la troisième circonscription, a fait 9% des voix.


Voir aussi

Tarn

21/08/2017 09:47

Le Gran Fondo 2017 réunit à partir de jeudi 3000 cyclistes

...

Lire la suite
Tarn

17/08/2017 10:33

La commune espère qu'elle sera désignée par la Région pour...

Lire la suite
Tarn

16/08/2017 09:28

Les castrais reprennent le championnat le 26 août, contre le Racing92.

...

Lire la suite