La première brique de lait 100 % produite, transformée et conditionnée en Haute-Garonne vient de voir le jour ! 

« La Brique Rose » demi écrémé UHT est le résultat d’un long travail mêlant 13 producteurs de lait du Comminges, la Chambre d’agriculture et YéO Frais, une laiterie basée à Toulouse. Une démarche inédite accompagnée par l’Europe et les collectivités.

Carole Delga a lancé symboliquement la production ce mardi matin dans l'usine de l'avenue des Etats-Unis, "les exploitations laitières ont été divisées par deux ces dix dernières années, ce projet c'est la possibilité d'avoir une valorisation de la production laitière : un prix d'achat supérieur pour les éléveurs et la création d'emplois ici à Toulouse, c'est cette souveraineté alimentaire que nous soutenons" vantait la patronne de l'exécutif régional. en principe, le lait haut-garonnais va vers des laiteries plus lointaines, "avec un revenu plus bas pour nos agriculteurs." Le projet, accompagné par la Chambre d'agriculture, a été financé à 90% par la Région et l'Europe. 

 

Petit projet mais qui "fait sens" 

Jérôme Servières, directeur général de YéO Frais, abondait "pour être là demain, on a besoin des producteurs, eux aussi ont besoin des entreprises de transformation laitière comme nous, donc c'est un partenariat qui va tenter d'enrayer la déprise laitière qu'on subit dans le Sud-ouest" en jouant sur le local et la qualité "pour ainsi inciter les jeunes agriculteurs à s'installer". Ils sont treize installés dans le Comminges  à produire le lait de La Brique Rose toulousaine "l'objectif est de produire 3 millions de litres d'ici deux ans commercialisés en Occitanie, notamment dans les grandes surfaces et les cantines collectives de Haute-Garonne". Le site de YéO Frais transforme en tout 110 millions de litres de lait chaque année. Autant dire qu'à ce stade, le production locale fait figure de Petit Poucet.

Mais l'essentiel est ailleurs, pour Florian Leguay, producteur de lait près de Saint Gaudens et président de La brique rose "on aura du revenu supplémentaire, en maîtrisant en raccourcissant les circuits on gagne de la plus-value (environ 50 euros de plus pour  1000 litres), mais surtout on y gagne du sens : on a besoin de savoir où aller notre lait et pourquoi on fait 80 heures par semaine, ça aide à se lever le matin". Avec un bon bol de brique rose ? 

 

Carole Delga lançait symboliquement la production ce mardi.

Carole Delga lançait symboliquement la production ce mardi.


Voir aussi

Haute-Garonne

08/02/2023 18:18

L’homme de 31 ans avait froidement abattu Roxy, femelle Malinois en novembre dernier

...

Haute-Garonne

08/02/2023 15:09

La circulation a été coupée dans le secteur de la route de...

Haute-Garonne

08/02/2023 07:47

L'incendie s'est déclaré dans un appartement de plus de 100 m²...