A la crise sanitaire s'ajoute le risque imminent d’urgence alimentaire.

 


Les responsables de la Banque Alimentaire de Toulouse font part de leur vive inquiétude. La BA de Toulouse, plateforme logistique qui fournit 95 associations locales en denrées alimentaires et produits d’hygiène "est plus que jamais indispensable".

Le confinement "a entraîné de nombreuses conséquences en matière d’aide alimentaire fournie à 12 000 personnes chaque semaine (+ 5000 pendant le confinement), à Toulouse mais aussi dans toute la Haute-Garonne, en Ariège et dans le Tarn-et-Garonne" indiquent-ils.

Et une soixantaine d’associations a arrêté brutalement son activité en raison des risques et de l’âge de ses bénévoles, souvent plus de 70 ans.

La semaine dernière, les ramasses quotidiennes de produits frais auprès des GMS (Grandes et moyennes surfaces) ont été interrompues "le temps de s’organiser et d’absorber les donations exceptionnelles de produits frais de la part des restaurateurs, et entreprises de grande restauration qui se sont vus contraints de stopper leurs activités avec le confinement". Au total, 14 tonnes de produits frais et 8 tonnes de fruits et légumes ont été données à la Banque Alimentaire de Toulouse "par les restaurants, grandes entreprise, cuisines et institutions (Groupe Esprit Pergo de Thomas Fantini, Thalès, Groupe Elior, Bistrot Régent, J’Go, La Fabrica, Airbus, Crous, collèges, lycées)."

 

La faim menace les plus démunis


Aujourd’hui, la BA de Toulouse "tire la sonnette d’alarme" car "les bénéficiaires de toutes les associations partenaires aujourd’hui fermées ont bénéficié de leurs derniers dons alimentaires il y a une semaine" : majoritairement de personnes âgées, étudiants, familles monoparentales, migrants et SDF...

La BA de Toulouse, une organisation réactive et déterminée malgré les obstacles
Depuis 10 jours la BA de Toulouse organise ses préparations avec une équipe très limitée afin de répondre aux consignes strictes des autorités sanitaires. « Nous n’acceptons pas la présence de nos bénévoles âgés de plus de 70 ans » précise la directrice, Aurélie Racine.

Tous les produits frais ont été distribués aux associations, "mais aussi à plus de 700 personnes hébergées en hôtels". Mais la situation est désormais critique en matière financière, puisque « la BA est contrainte d’utiliser ses propres véhicules et de puiser dans ses ressources financières pour assurer sa mission », alerte le Président, Alain Lamarque. Elle a donc décider de mettre en place une collecte en ligne pour continuer à assurer son fonctionnement. (Elle communiquera dans les jours qui viennent le lien internet vers une cagnotte en ligne).


Depuis lundi 23 mars, la BA de Toulouse a repris les tournées "dans tous les magasins donateurs habituels" ; mais face à une crise qui risque de durer, les stocks seront insuffisants. La Banque Alimentaire lance donc un appel à ses donateurs pour des produits secs : lait, conserves de viande, riz, conserves de poisson, salade de thon, hygiène corporelle, couches et petits pots pour bébés.

 

Pour donner cliquez ici

 

La chaine des donateurs


Dans l’ombre, de nombreux grands donateurs contribuent à la solidarité alimentaire destinée aux plus démunis. Ainsi, de nombreuses enseignes de la région fournissent une partie importante des 2 700 tonnes de denrées alimentaires et produits d’hygiène distribués chaque année. Parmi elles se trouvent : Auchan, Carrefour, Casino, Chronodrive, Grand Frais, Intermarché, Leclerc, Métro, Promocash, Pomona, Skandi, Eurest, Elior, Ansamble...

 

À propos de la Banque Alimentaire de Toulouse

 

Créée en 1986, la Banque Alimentaire de Toulouse fournit en denrées alimentaires et produits d'hygiène plus de 95 associations partenaires qui viennent en aide à plus de 12 000 bénéficiaires chaque semaine sur Toulouse, la Haute-Garonne, L'Ariège et le Tarn-et-Garonne. Elle fournit 2 700 tonnes de produits par an grâce à ses 80 bénévoles, ses 20 salariés dont 15 en contrat d’insertion et ses 5 jeunes en service civique. Véritable plateforme logistique, la BA de Toulouse participe également à la collecte nationale, anime son réseau d’associations et de donateurs et promeut son activité auprès des institutions, des écoles et des particuliers.


Créées en 1984, les Banques Alimentaires luttent depuis 35 ans contre la précarité́ et le gaspillage alimentaire. Premier réseau national d’aide alimentaire avec 108 implantations, les Banques Alimentaires collectent chaque année sur tout le territoire près de 113 000 tonnes de denrées alimentaires soit 220 millions de repas auprès de la grande distribution, de l’industrie agroalimentaire, des agriculteurs et du grand public, avec également l’aide de l’Union européenne et de l’Etat, pour les distribuer à un réseau de 5400 associations et CCAS partenaires (Centre Communaux d’Action Sociale) et grâce à̀ l’engagement quotidien de plus de 6 154 bénévoles et 530 salariés répartis sur tout le territoire.

 

La directrice, Aurélie Racine.
La directrice, Aurélie Racine.