Peu de masques dans la police et des consignes paradoxales vu le contexte de pandémie.

 

Il s'agit d'une consigne nationale, elle émane de la direction centrale de la sécurité publique (DCSP) directement rattachée au Ministère de l’Intérieur.

 

Consigne aux policiers de ne pas porter de masque en public

La hiérarchie demande aux policiers de ne pas porter les fameux masques de protection FFP2. Une note interne que 100% s’est procuré indique qu’il est « proscrit de porter le masque sur la voie publique ou à l’accueil du public » ajoutant « toutefois une distance d’un mètre doit être respectée entre les personnes accueillies ou contrôlées et les fonctionnaires. » Les mesures s’appliquent « à tous les services de police et à toutes les directions de la police nationale sans exception. »

De quoi faire réagir au sein de la corporation, ces consignes ont pour but de « ne pas faire peur aux gens » confirme un syndicaliste de la région Occitanie. « La Direction départementale de la sécurité publique des Hautes-Pyrénées » a par exemple demandé ce mercredi matin « sur les ondes » aux fonctionnaires « de ne pas porter de masques sur la voie publique, sauf cas grave » raconte David Leyraud secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance, « c’est totalement irresponsable » s’indigne-t-il. C’est en effet exposer les effectifs de police à la pandémie alors que gendarmes et policiers ont procédé à leurs premiers contrôles des mesures de confinement ce mardi.  

 

Des masques rationnés

Selon nos informations, les masques FFP2 efficaces contre le Coronavirus font cruellement défaut dans la police. Sur des commissariats de villes moyennes comme Auch, Castres ou Carcassonne, il y aurait en moyenne 2 masques par policier. Sachant que ce type de matériel est efficace pendant 3 ou 4 heures en intervention. « Dans l’Aude vendredi dernier on comptait 140 masques » pour l’ensemble des fonctionnaires nous confirme une source policière. Dérisoire. « Les masques sont rationnés » confirme Didier Martinez responsable du syndicat SGP Police Occitanie « nous exigeons d'être priorisés et dotés de masques pour toutes les missions de contact avec le public. »

 

Les services étaient-ils suffisamment préparés ? Le doute est permis.

 

 

Photo : @PoliceNat34

Note interne de la police nationale.

Note interne de la police nationale.

David Leyraud secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance.