L'incendie qui a brûlé 33 hectares de végétation ce jeudi à Banyuls-sur-Mer aura eu peu de conséquences matérielles. Grâce à l'intervention rapide des sapeurs pompiers et l'évacuation des habitants, seule une habitation a été touchée. Les Banyulencs témoignent.


Le feu a démarré vers les 5 heures et demie du matin sur les hauteurs du village de Banyuls-sur-Mer. Les flammes, propagées très rapidement par la forte tramontane, ont entraîné l'évacuation d'une centaine d'habitants vivant aux abords de l'incendie, au niveau des quartier de la Salette, du Mas Reig et du Pardal.

33 hectares de végétation ont été détruits mais heureusement aucun dégât physique et peu de conséquences matérielles. 

Une seule habitation a été touchée. Andrée y habite, elle a été réveillée à l'aube par son garage incendié, elle nous raconte.

"J'ai été alertée par odeur un peu suspecte, donc je me suis levée et là le feu était déjà très présent"  


​L'habitante va devoir quitter sa maison et être hébergée chez des amis le temps des réparations. 

Autre inquiétude du côté d'une bergerie non loin des flammes, tenue par Pauline. Prenant peur, cette Banyulenc a du faire évacuer toutes ses chèvres. 

"En arrivant, je pensais que toutes mes chèvres étaient mortes"


La salle communale de Banyuls-sur-Mer a été ouverte dès le début de matinée pour tous les habitants des hauteurs du village. Nombreux ont été réveillés par l'odeur des flammes et une épaisse couche de fumée, comme nous l'explique Georges et Anne.

"Ce matin c'était Londres, le gros brouillard. On y voyait pas dans la rue, il y avait des bourrasques de vent, avec des nuages fumeux"


D'autres arrivaient dans la matinée pour leur travail, comme Leïla, avant de devoir aussi vite repartir. 

"On passe par les vignes et on voit les flammes, les vignes brûlées... on arrive au burreau et là, ça sent le cramé"


L'incendie a pu être maitrisé dans les débuts d'après-midi, mais quelques sapeurs pompiers doivent encore rester sur place pour éviter tout nouveau départ de feu.

Le maire Jean-Michel Solé était présent toute la matinée pour rassurer les habitants. Il a tenu a félicité le travail des sapeurs-pompiers comme de la municipalité, qui a elle aussi aidé.

"On avait quand même débrouissaillé tout autour de ce lotissement qui est à côté de la forêt, de manière à éviter le pire"