Il a été arrêté à Oran en Algérie


Confirmation que nous avons eu il y a quelques instants. Plusieurs mois que l’homme était en cavale.

 

En appel, la cour d’Assise du Tarn l’avait condamné à 18 ans de prison. Il a été reconnu coupable pour une histoire de braquages violents à Toulouse. C’est pendant les réquisitions qu’il s’était échappé.

 

Un mandat d’arrêt international courrait à son encontre.


Rappel de l’affaire...
 

En 2012,Fabien Djetcha séquestre une postière pour lui faire ouvrir l’agence de Toulouse-Bellefontaine.avec d’autres malfaiteur passés entre les mailles du filet. Ils avaient fait main basse sur 360 000 euros. Ils referont un braquage un an plus tard, menaçant une mère de famille à Plaisance-du-Touch, pour accéder à la Poste de St Cyprien. Rédouane Ikil était chef d’agence postale il a été condamné à 18 ans de prison pour avoir fourni les plans et être en quelque sorte le commanditaire de ces braquages violents dans des agences postales où il avait travaillé. 


Il etait accusé de complicité pour avoir fournis un plan de banques postales toulousaines... 

Le jour du réquisitoire en juillet 2019, il avait disparu dans la nature. Il comparaissait libre puisque acquitté en première instance. On ne sait pas pourquoi il a été arrêté. A-t-il commis un délit sur le sol algérien ou a-t-il été arrêté à cause de ce mandat d'arrêt ? Il a la double nationalité franco-algérienne. Il ne devrait pas être extradé vers la France. 
 

Nous avons joint par téléphone Maître Laurent Decaunes. C'est l'avocat des victimes dans cette affaire de braquage. 

 

 

 

 


Un entretien avec notre journaliste Laurent Batigne.


Voir aussi