ETA dévoile ses caches d'armes dans le Sud-Ouest

ETA dévoile ses caches d'armes dans le Sud-Ouest
National
Par Brice Vidal

Des caches dans le Gers, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes Pyrénées. 


L'organisation séparatiste basque espagnole ETA a fourni à la police, via des "artisans de la paix" de la société civile française, une liste de 12 caches d'armes dans le Sud-Ouest de la France, a-t-on appris samedi matin de sources proches du dossier.
Ces 12 caches d'armes et d'explosifs, qui constitueraient ce qu'il reste de l'arsenal d'ETA, sont situées dans le département des Pyrénées-Atlantiques et non dans les départements du Gers et des Hautes-Pyrénées, contrairement à ce qui avait été indiqué dans un premier temps. ETA, qui avait renoncé à la lutte armée en 2011 mais est toujours classée comme "organisation terroriste" par l'Union européenne (UE), avait annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un communiqué à la radio-télévision britannique BBC, son "désarmement total" pour ce samedi 8 avril. Historiquement pour ETA, la France et plus particulièrement le Sud-Ouest, ont été une véritable "base arrière". D'après des experts de la lutte antiterroriste, l'arsenal d'ETA comprendrait environ 130 armes de poing et deux tonnes d'explosifs, pour l'essentiel volées en France. Selon ces experts, ETA est "à l'agonie et le mouvement clandestin compterait tout au plus encore une trentaine de membres". 

 

Source : AFP. 


Voir aussi

National

18/10/2017 08:20

Anne Chenevat a raconté la violence, l'antisémitisme et...

Lire la suite
National

12/10/2017 12:18

Le 1er ministre espagnol a lancé un double ultimatum à Carles Puigdemont.

...

Lire la suite
National

11/10/2017 10:35

Carles Puigdemont a proposé de suspendre la déclaration d'indépendance...

Lire la suite