Le CHU enregistre déjà autant de morts que lors de la première vague.

 

Le CHU de Toulouse est toujours sous tension "plus que la semaine dernière", le nombre de malades du Covid augmente. L’hôpital comptait ce vendredi 133 patients hospitalisés à cause du Coronavirus, dont 11 en soins intensifs et 24 en réanimation. Et les médecins "ne ressentent pas encore l'effet du couvre-feu" indiquait ce vendredi le professeur Muriel Alvarez, infectiologue à Purpan , "on l'a vu lors de la première vague, le couvre-feu, si ça fonctionne, il faudra encore attendre une quinzaine de jours" pour des effets bénéfiques sur la baisse des hospitalisations. 

 

Des médecins toulousains qui s'alarment d'une population peu sensibilisée à l'urgence de la situation "pour beaucoup le Covid et le nombre d'hospitalisation parle peu" et pourtant précise la spécialiste le CHU "enregistre déjà autant de morts depuis le début de septembre, que du 16 mars au 11 mai dernier" lors de la première vague. Entre 40 et 50 morts.

 

Et pourtant complètent-ils "les médecins ont progressé" depuis mars avril, "on sauve plus de patients" grâce aux progrès ; les thérapeutiques sont mieux maîtrisées : "l'oxygénothérapie à haut débit" ou "l'utilisation de la cortisone à haute dose". Enfin les patients "moins intubés" subissent des traitements moins invasifs et auront des réhabilitations "plus courtes". Cependant soulignent-ils "les patients décèdent toujours".