Miss Ariège n’a pas souhaité participer au gala ce vendredi soir à Mazamet, par précaution.

 

Ambiance de crise au Palais des Congrès de Mazamet, lors du gala Miss Midi-Pyrénées ce vendredi soir. De crise sanitaire plus exactement, alors que Miss Ariège a indiqué aux organisateurs être probablement positive au nouveau Coronavirus. Test positif finalement confirmé. La soirée - en comité restreint - a été maintenue au grand dam des proches de la demoiselle contaminée. Laquelle, infirmière dans un hôpital, s’est retirée d’elle même du concours selon Sylvie Tellier ; « c’est une mesure de précaution, elle a préféré en toute transparence ne pas continuer l’aventure car elle a conscience qu’il y a des cas dans son service » expliquait la directrice du comité Miss France, louant l'attitude de la jeune femme et affirmant lors de la conférence de presse ne pas avoir connaissance des résultats du test de l’intéressée. Test PCR « de moins de 72 heures demandé à l’ensemble des candidates » précisait l’ancienne Miss France. 

 

 

La Toulousaine Emma remontée à bloc pour décrocher le diadème suprême 

 

Emma Arrebot-Natou, Miss Toulouse 2020, a finalement été élue Miss Midi-Pyrénées, « remontée à bloc » en vue de l’élection Miss France, elle remerciait amis et famille ; « tous les compteurs sont remis à niveau, je vais me préparer au maximum pour aller le plus loin possible » lançait-elle. Elle représentera le Midi-Pyrénées le 12 décembre au Grand Carroussel du Puy du Fou, espérons-le dans le strict respect des gestes barrières pour éviter toute désillusion...