Epilogue d'une sordide affaire.


Les investigations entamées dans le cadre des disparitions de Julien Boumlil et Gabriel Ferchal ont pris un tournant décisif cette semaine. Les corps des deux amis, originaires de Malves-en-Minervois dans l'Aude, ont été retrouvés enterrés ce mardi dans un sous-bois à Revest-du-Bion (Alpes-de-Haute-Provence). Ils étaient portés disparus depuis le 3 décembre dernier.

Le procureur de la République d'Aix-en-Provence confirme ce vendredi "la mise en examen du chef d'homicide volontaire" et le placement en détention jeudi d'un des suspects interrogé jusque-là par les gendarmes spécialisés de la Section de recherches de Marseille. 

Toujours selon le Procureur de la République Achille Kiriakides, le second mis en cause arrêté "le 5 février 2020 et placé en garde à vue" devait être déféré ce vendredi. Le juge d'instruction devait également le mettre en examen pour meurtre et le placer en détention. La préméditation pourrait être retenue. Les résultats de l'autopsie permettront de comprendre comment les jeunes audois ont été tués.


Voir aussi