La gastronomie française en deuil après la disparition d'André Daguin

 

On a appris la mort d’André Daguin ce mardi 3 décembre à Auch à l’âge de 84 ans. Véritable figure de la gastronomie occitane, l'ancien chef étoilé s’est éteint à son domicile d'Auch, à deux pas de l'Hôtel de France où trois générations de Daguin se sont succédé jusqu'en 1997, année où il avait cédé l'affaire au chef Roland Garreau. Il s'est battu jusqu'au bout contre un cancer du pancréas.

Ce Gascon, père de trois enfants, était devenu président de la Fédération nationale de la restauration française puis, en 1997, de la Fédération nationale de l'industrie hôtelière. C’est notamment à lui qu’on doit la baisse de la TVA entrée en vigueur en 2009. C’est aussi lui qui avait inventé le magret de canard, en le commercialisant dans la restauration

 

Réactions dans la région

Les réactions n'ont pas tardé:  "Une grande figure de l'Occitanie nous quitte", a réagi la présidente de Région  Carole Delga. "Il va cruellement manquer au Gers", a relevé le président du Conseil départemental Philippe Martin


Voir aussi