La présidente du Conseil départemental Hermeline Malherbe, s'est exprimée à notre micro concernant cette enquête qui vise l’Association USAP pour détournements de fonds.


La révélation de cette affaire par nos confrères de l’Indépendant ne cesse de faire parler depuis ce week-end. Des mouvements bancaires entre plusieurs comptes dont ceux de l'Association USAP et ceux de son président Bernard Llaona aurait été signalés par un organisme du ministère des finances. Cela concerne la structure en charge de la gestion de la partie amateur du club.

Nouveau coup dûr pour l'USAP ; après cette nouvelle, la mairie de Perpignan a décidé de suspendre sa subvention envers l'association.

Mais quid du Conseil départemental ? Lui aussi impliqué financièrement. Il a déjà versé plusieurs dizaines de milliers d'euros pour le fonctionnement et le centre de formation de l'Association USAP.

Hermeline Malherbe nous a déclaré suivre attentivement les suites de l'enquête, mais aussi rencontrer des administrateurs de la structure dans la semaine.

"Cela pose énormément de questions. C'est un vrai sujet pour nous, et toute la vigilance que l'on a par rapport à l'argent public"


L'affaire alimente aussi les discussions de supporters. Après avoir interrogé plusieurs collectifs, les avis divergent. Certains ne croient pas à ces soupçons, d’autres préfèrent laisser avancer l'enquête.
Pour Bruno Llong, président d
e l’association de supporters Colla USAP, cela ternit surtout l'image du club.

"L'USAP n'a pas besoin de tout ça, l'USAP est en reconstruction pour atteindre le plus haut niveau..."


Pour l'instant, encore aucune réaction officielle de la direction de la structure amateur de l'USAP.


Voir aussi