Les fleuves côtiers débordent. Des évacuations massives sont annoncées alors que l'Agly a atteint sa cote d'alerte.

 

15h Le cours d'eau l'Agly est placé en vigilance rouge crue.

Evacuation en cours dans la bande des 300 mètres de part et d'autre des digues sur les communes de Claira, Pia, Torreilles, Saint Laurent de la Salanque, Le Barcares, et Rivesaltes. La RD 900 sera fermée entre l'échangeur du péage Nord et l'entrée de Perpignan dans les deux sens de circulation. Une déviation est mise en place par la RD 117 (aéroport ) et la RD 18-RD12 via Espira de l'Agly.

 

14H30

La Préfecture annonce une évacuation d'ampleur. Elle indique "la rivière l’Agly a atteint sa cote d’alerte de 6m68. Une évacuation de la bande des 300 m de part et d’autre des digues est enclenchée dans les communes de Claira, Torreilles, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Le Barcarès, Pia et Rivesaltes." Les maires, en lien avec les services de sécurité (pompiers, gendarmes) procèdent à cette information et évacuation auprès de la population concernée.

La préfecture précise "dans les secteurs concernés, nous vous demandons de respecter strictement les consignes transmises et de rester prudents."

Les personnes en dehors de cette bande sont invitées à se mettre en sécurité et à se tenir informées.

 

13H

« Le problème, c’est que l’on ne voit pas du tout la décrue » s’inquiétait le maire, Antoine Parra. La ville aux 10 000 habitants a le souffle coupé depuis que la Massane, le fleuve côtier la traversant, a atteint son seuil d’alerte ce mercredi matin.  

Alors que, par endroits, le fleuve déborde déjà, des centaines de personnes pourraient être inondées si le phénomène venait à durer.

La rivière Tech devrait lui représenter « une crue majeure » toujours selon l’édile : « j’ai dû procéder à l’évacuation des gens qui habitent le long du Tech et prévenir les gérants de camping quant à de possibles inondations ».

C’est un phénomène « intense et très très long » que décrit le maire d’Argelès, qui a été contraint de fermer les « établissements recevant du public ce mercredi ».

Ainsi, crèche et collège sont restés portes closes ce matin. « A l’heure actuelle, le collège ne pourrait pas rouvrir demain car il est inondé », précise Antoine Parra.

 

« Cet épisode Gloria ne ressemble en rien aux précédents. » 

 

Saint-Paul-de-Fenouillet en alerte. L'inquétude pour Rivesaltes.

 

Les rivières Tech et l’Agly sont également en vigilance orange crue. Dans le cadre de l'événement météo en cours, Philippe Chopin le préfet des Pyrénées-Orientales s’est rendu à Saint-Paul-de-Fenouillet ce mercredi midi. Il a fait un point de situation sur l’un des secteurs d’alerte du département.

La petite ville est bordée par l’Agly. Le patron des pompiers du SDIS 66, Jean-Pierre Salles-Mazou expliquait "le foyer rural est déjà ouvert et peut accueillir des sinistrés, en cas de montée des eaux on engagera l'évacuation. On a affaire à une crue cinquantennale !"  La crue maximale "pourrait avoir lieu du côté de Rivesaltes" indiquait les services de secours : autre ville du département potentiellement touchée par les crues et qui pourrait voir ses habitants évacués.

Le préfet Philippe Chopin n'a "jamais vu l'Agly ça". l'Etat adapte ses dispositifs affirme-t-il "on a eu la neige et la houle, maintenant on a l'inondation qui pose souci".

 

Les prévisions de notre expert météo Paul Frédéric Casset.

Situation préoccupante avec de fortes précipitations qui perdurent. Intensités remarquables sur la partie centrale des PO. Pour le moment la limite pluie-neige est peu remontée. La fonte des neiges accentue les phénomènes de crues. C'est sur l'Aggly que le phénomène sera le plus important. Pour la montagne, limite pluie-neige en hausse donc à 1800m. Neige lourde avec risques de dégâts aux lignes électriques et végétation. Risque d'avalanche, plus marqué côté Canigou. 100 mm à 200 mm supplémentaires sont attendus sur la journée. Sur l’ensemble de l’épisode, cumul attendu 350 mm. Fin de l'épisode demain en matinée mais il faudra attendre le soir pour un début de décrue.

 

Le directeur du SDIS 66, Jean-Pierre Salles-Mazou, au micro de John Bourgeois.
Le préfet Philippe Chopin.

Les intempéries en chiffres

 

 

      
Point Routes :

Une dizaine de routes départementales sont coupées
D40B entre Bages et Saint Jean-Lasseille
D914 entre Cerbère et Banyuls sur Mer : ré-ouverture partielle avec alternat de circulation  (inondation et éboulements)
D115 Accès Prats de Mollo
D3 Accès St Laurent de Cerdans
D617 entre Canet Plage et Europa
D39 Entre Pollestres (centre technique municipal) et RD91
D37 entre Ponteilla et RD91
D5 entre St Estève et Peyrestortes
D25 entre Espira de Conflent et Finestret
RD117 Entre St Paul de Fenouillet et Caudiès de Fenouillèdes
La RN116 est ouverture aux véhicules légers munis d’équipements spéciaux et fermée aux poids lourds de plus de 19 t entre Prades et  Bourg Madame
Circulation interdite sur la RN320 de la Vignole au Col de Puymorens et sur la RN22 de la croisade au Pas de la Case.


ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES :

- 87 interventions pour des opérations diverses (pompages , tronçonnages) dont 5 dans la nuit
- Pas de victimes
      Opération en cours :
Opération de déneigement en cours  
Le centre opérationnel département est activé depuis ce matin 6h.
Moyens humains :
    • 220 sapeurs pompiers sont dépêchés actuellement sur l’évènement
    • Colonne de renfort interdépartementale (100 sapeurs pompiers)
    • 40 gendarmes – 6 PGHM – 4 de la brigade nautique (140 gendarmes en réserve)
    • Associations de Sécurité civile pré-alertées
    • Conseil départemental : 74 agents et 42 engins de déneigement et 28 agents pour les inondations sur les routes
    • DIRSO : 37 agents et 14 engins de déneigement