Une femme de 38 ans et une jeune fille avaient été tuées.

 

L'enquête liée au double meurtre de Montauban a connu un tournant décisif cette semaine.

Le propriétaire de la maison louée où deux femmes ont été retrouvées morte le 14 novembre dernier vient d'être mis en examen pour assassinat par le juge d'instruction en charge de l'affaire.

 

Un propriétaire venant réclamer ses arriérés de loyers

Il a reconnu être l'auteur du double meurtre. Une mère de famille de 38 ans et la compagne du fils de cette dernière, âgée de 18 ans, ont été tuées par arme à feu et arme blanche. Le mis en cause a été placé en détention provisoire "un homme de 57 ans, habitant à Montauban et vivant des revenus de la vingtaine d’appartements et biens immobiliers qu’il possédait dans cette ville " relate le Procureur.

 

Un hématome suspect, ses lunettes et des brouilleurs retrouvés sur le lieu des crimes

Au moment de son audition libre, les enquêteurs observaient un hématome : l’intéressé indiquait s’être blessé avec une bétonnière. "Les investigations démontraient que le téléphone portable de ce dernier était éteint la nuit des faits, qu’une paire de lunettes supportant son ADN ainsi que celle de la plus jeune des victimes était retrouvée dans la chambre du jeune couple. En outre, deux objets identifiés comme étant des antennes de brouilleurs de smartphones étaient également retrouvés dans cette chambre."

Le mis en cause a finalement reconnu "être venu en voiture dans la nuit" pour réclamer ses loyers impayés "armé du fusil à canons juxtaposés retrouvé dans l’habitation et des brouilleurs pour l’empêcher d’appeler " précise le parquet.

 

Le jeune homme d'abord suspecté mis hors de cause

Suspecté dans un premier temps, le fils et compagnon des victimes a été remis en liberté ; "les premiers éléments de l’enquête sur ces faits avaient amené à la mise en examen et au placement en détention provisoire depuis le 15 novembre 2019 d’un mineur, fils d’une victime et petit ami de l’autre" explique le parquet. Les poursuites à l'encontre du jeune homme de 17 ans devraient être abandonnées. Le propriétaire de 57 ans pourrait être aussi mis en examen pour tentative d’assassinat sur le mineur.

Les investigations vont se poursuivre "pour définir le plus précisément possible le déroulement des faits" indique le procureur de Montauban Laurent CZERNIK.

 


Voir aussi

Tarn et Garonne

25/07/2020 09:24

...

Tarn et Garonne

09/07/2020 09:34

...