Comme les voisins de la Haute-Garonne, de l'Hérault ou des Pyrénées Orientales, l'Aude a été classé ce mercredi en zone rouge, les départements où le Coronavirus circule activement.

Ce n’est pas vraiment une surprise pour la préfète de l’Aude. Depuis fin juillet, une augmentation contenue de la circulation virale était constatée dans le département. Le taux d’incidence était passé de 14 à la fin août à 36 cas pour 100 000 habitants le 4 septembre dernier et le taux de positivité aux tests frôle les 3%. Mais le taux d’incidence a atteint, à la dernière actualisation, le seuil d‘alerte de 50 cas pour 100 000 habitants. Santé Publique France a donc classé le département de l’Aude en zone de circulation active du virus.

Conséquence, certaines mesures sanitaires sont renforcées : Aucune dérogation ne pourra désormais être accordée pour les rassemblements de plus de 5000 personnes.

Pour rappel, le masques est obligatoire :

- dans les établissements recevant du public,

- dans les transports publics et scolaires,

- lors des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux ouverts au public, notamment les abords des écoles, collèges et lycées aux heures d’entrée et de sortie,

- sur les marchés, brocantes et autres vide-greniers,

- dans la Cité médiévale.

 

La préfète de l'Aude qui appelle les Audois à la responsabilité et au bon respect des gestes barrières.