Louis Aliot compte réouvrir les commerces non alimentaires.

 

En ce premier jour de confinement, les commerces "non essentiels" ont dû fermer. Louis Aliot, le maire de Perpignan, ne l'entend pas de cette oreille. Il a signé un arrêté d'ouverture des commerces non alimentaires du centre-ville dès le début de la semaine prochaine. L'édile s'oppose ainsi à la stratégie du gouvernement et attend que l'Etat "revienne de façon juste et sérieuse sur l'inégalité de traitement qu'il a créé entre les petits commerces et les grandes surfaces". Cette problèmatique fait gronder les commerçants de la région : ils redoutent la période avant les fêtes de fin d'année, qui profitera certainement aux grandes surfaces.

"Un message à Jean Castex"

Cette prise de position forte du maire de Perpignan est le résultat de plusieurs rencontres avec les acteurs économiques de la ville, qui ont fait part, selon le maire, de leur sentiment d'injustice. "Que certains commerces généralistes puissent ouvrir sans discernement, puisqu'ils peuvent vendre à la fois des salades et des T-shirts, et que dans Perpignan, des boutiques, malgré le respect du protocole sanitaire depuis le départ, ne puissent pas elles-mêmes ouvrir, c'est incohérent", explique Louis Aliot. 

S'il est difficile d'imaginer qu'une telle annonce passe inaperçue, c'est aussi l'objectif du premier édile de la ville qui souhaite se faire entendre par le gouvernement. "C'est un message à Jean Castex en tant que Premier ministre et en tant surtout qu'homme du déconfinement et du reconfinement", répond Louis Aliot qui laisse faire la justice pour trancher sur son arrêté. "C'est aussi un arrêté qui permettrait à d'autres de faire jurisprudence et de pouvoir gérer d'autres crises, si demain les tribunaux venaient à me donner raison".
 

Louis Aliot
Louis Aliot


D'autres mesures "de confinement" 

En plus de l'ouverture des commerces non-essentiels, Louis Aliot a présenté plusieurs mesures de début de confinement. La Ville a mis en place un standard dédié à la crise sanitaire (09. 73 79 54 54, du lundi au samedi de 8h à 18h), mais aussi un portail internet spécifique (covid19.perpignan.fr) qui recensera tous les numéros de téléphones, informations et actualités utiles aux Perpignanais durant la période de confinement. 

Suites aux annonces du gouvernement d'étendre le port du masque obligatoire à partir de 6 ans, la mairie compte distribuer 20 000 masques dans toutes les écoles de la ville (soit 2 par enfant).