Les protocoles sanitaires ont-ils été respectés à l'Ehpad Bastide Médicis ?

 

Huit personnes âgées d'un Ehpad de Labège touché par le Coronavirus sont décédés depuis début septembre. Six sont toujours hospitalisés, a précisé ce mercredi soir l'Agence régionale de santé Occitanie. "A ce jour, 51 résidents ont été dépistés positifs, 6 ont été hospitalisés et 8 sont décédés", a précisé l'ARS dans un communiqué, après les révélations de la Dépêche du Midi.

Un dépistage généralisé a été lancé après qu'"un professionnel intervenant auprès de plusieurs résidents de l'Ehpad Bastide Médicis [...] a été signalé positif au virus Covid-19 le 28 août", a ajouté l'agence. Cet Ehpad a une capacité de 80 résidents et "n'avait pas été touché par le Covid pendant le confinement" a expliqué au micro de 100% le maire de Labège Laurent Chérubin.


Les salariés également touchés

Parmi les agents et encadrants, 22 cas positifs ont été identifiés sur 48 salariés. Ils ont été "placés à l'isolement, en arrêt de travail", selon l'ARS. L'établissement maintient "les résidents au sein de la structure, dans un environnement qui leur est familier", avec toutefois une "sectorisation stricte" et la création d'unités Covid, isolées du reste de l'établissement pour protéger les autres résidents.

 

La réaction du maire de Labège

Selon le maire de Labège Laurent Chérubin "l'établissement est interdit aux visites depuis un mois" ; après avoir eu la directrice de l'Ehpad, il nous confirmait les chiffres ce mercredi après-midi tout en précisant "on a quand même des éléments positifs, notamment le fait qu'il y a des personnes asymptomatiques en majorité". "La situation est dramatique et je compatis" a indiqué le maire, ajoutant "nous sommes dans un cadre bien particulier qui n'est pas, hélas, le premier exemple connu sur le territoire français. Notre intercommunalité est mobilisée et nous sommes très vigilants".

Et alors que des commentaires sur les réseaux sociaux font état de personnels insuffisamment formés et du manque de masques, le maire ne prenait pas parti " la situation n'est pas simple pour les organismes et le métier d'aide soignant n'est pas  simple. Mais ça fait partie des compétences de l'ARS." 

 

Le maire de Labège Laurent Chérubin.

Le maire de Labège Laurent Chérubin.