En Catalogne, Carles Puigdemont a enfin pris la parole jeudi soir, lors d’un discours très attendu par Madrid comme par Barcelone. Au final, le chef de la Généralitat a renoncé à organiser de nouvelles  élections régionales. Selon lui, le gouvernement espagnol ne donne pas les garanties nécessaires pour que le scrutin puisse se tenir. Carles Puigdemont s'en remet maintenant à la décision du parlement catalan.

 

"Mon devoir est d’épuiser toutes les voies pour trouver une solution de dialogue dans un conflit politique" - Carles Puigdemont.

 

Extrait du discours de Carles Puigdemont à Barcelone.

 

Ce vendredi, le sénat se réunit à Madrid, et devrait enclencher la mise sous tutelle de la province par le gouvernement espagnol. En réponse, l'indépendance pourrait bien être proclamée dans la foulée.

 

Le Sénat a demandé la destitution de Puigdemont.

 


Voir aussi

National

03/11/2019 11:56

...

National

26/09/2019 12:15

...

National

19/06/2019 18:12

Désormais l'été dans nos régions, la peur des tiques s'est...