Castres Olympique. Geoffrey Palis " Y'a essai, oui y'a essai !"

Contre Toulouse, en demi-finale de Top 14, Geoffrey Palis a bien cru donner l'avantage aux Castrais en rabattant un ballon au pied dans l'en-but avant la mi-temps. Un essai refusé par Ludovic Cayre, mais était-il valide ? L'ailier castrais en est convaincu.

Castres Olympique. Geoffrey Palis " Y'a essai, oui y'a essai !"
100% RADIO
Castres Olympique. Geoffrey Palis
Tarn
modifié le 21/06/2022 à 15:38

C'est une action qui a fait couler beaucoup d'encre dans la cité de Jean Jaurès à l'issue de la demi-finale entre le Castres Olympique et le Stade Toulousain. Petit élément de contexte : avant la mi-temps, le Castres Olympique est mené 6 à 10. Sur une percée, les Castrais sont à quelques mètres seulement de l'en-but.

C'est le moment que choisit l'ouvreur castrais, Benjamin Urdapileta, pour adresser une merveille de passe au pied dans l'en-but. À la réception, Geoffrey Palis smash le ballon, l'ailier exulte. Mais l'arbitre de la rencontre refuse d'abord l'essai avant de faire appel à la vidéo. Sans preuve suffisante, l'essai ne sera pas accordé.

Déception immense du côté des Castrais qui avaient là, l'occasion de repasser devant avant la pause. Sur les réseaux sociaux, les supporters des deux camps s'y sont donnés à cœur joie pour décortiquer l'action. Alors y avait-il vraiment essai ? 

« Je suis certain d'avoir aplati »

Pour le principal intéressé la réponse est claire : « Oui, y'a essai ! J'ai plus trop envie d'en parler parce que ça fait trois jours que tout le monde me demande essai ou pas essai », souffle l'ailier.

Alors quelle ne fut pas la déception de Geoffrey Palis lorsque l'arbitre signale que l'essai ne sera pas accepté. Lui, pensait redonner l'avantage à son équipe juste avant la pause. « Je suis certain d'avoir aplati le ballon, après c'est furtif, je ne le contrôle pas le ballon, mais j'étais sûr que l'essai allait être accordé. C'était dur de rentrer à la mi temps en ayant marqué trois points mais en se disant qu'on est derrière alors qu'on devait être devant au tableau d'affichage ».

Heureusement, les castrais ont finalement réussi à prendre l'avantage pendant le second acte pour s'offrir une finale à Paris


Voir aussi

Tarn

12/08/2022 18:29

90 sapeurs-pompiers sont engagés depuis...

Tarn

10/08/2022 17:05

Dans une tribune publiée ce mercredi 10 août 2022, le président du...

Tarn

09/08/2022 16:50

Le corps d'une femme de 89 ans a été repêché ce matin dans le plan...