L'ASM était supérieur...

 

Contrarié en première période, Clermont a remporté un succès bonifié à Castres (40-14), beaucoup trop indiscipliné, vendredi en ouverture de la 10e journée de Top 14.

Les Clermontois reprennent à Toulouse la 2e place du classement, alors qu'ils comptent 1 match de moins, et pointent à deux longueurs du leader rochelais. Les Castrais encaissent un 3e revers à domicile - après le Stade Français et Bordeaux-Bègles - en 4 matches à Pierre-Fabre et pointent toujours à une peu glorieuse 12e place.

Les Auvergnats ont inscrit le premier essai du match par Lopez sur leur première incursion dans les 22 m adverses (14e). Handicapés par leur indiscipline (cinq fautes en vingt minutes), les Castrais ont réagi par Adrea Cocagi qui s'est échappé le long du couloir droit (26e). En double infériorité numérique peu avant l'heure de jeu, Castres n'a pas pu éviter l'essai de pénalité pour Clermont (57e). Impuissant, le CO allait encaisser deux autres essais, dominé par des Clermontois qui ont pris le large dans le dernier quart d'heure par le deuxième ligne remplaçant Paul Jedrasiak (67e) et la vedette japonaise Kotaro Matsushima (72e).

Mauricio Reggiardo, manager de Castres : "On a joué une équipe qui tapait fort. On a tenu une mi-temps et après, on a subi sur toutes les collisions. Les Clermontois ont été plus consistants que nous. Il y a quand même de la colère car on n'a pas le droit de faire une deuxième mi-temps comme ça alors que l'on s'était bien préparé, que l'on avait bien travaillé. On a pas le droit d'encaisser un 27 à 0 comme ça après la pause. On s'est mis sous pression et à chaque fois que les Clermontois sont venus chez nous, ils ont marqué. Voilà, on se retrouve avec trois défaites à la maison, trois de trop."

 

avec AFP. 

Photo : @asm.clermont.auvergne