La commune du littoral catalan a été sélectionnée parmi les 43 sites de la région comme centre de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris. Son maire Stéphane Loda s’est exprimé sur 100%.


Vous croiserez peut-être prochainement les plus grands athlètes du monde dans les Pyrénées-Orientales. Quatre communes du département ont été retenues comme centres de préparation aux JO 2024 à Paris, à savoir Arles-sur-Tech, Font-Romeu, Saint Cyprien, ou encore Canet-en-Roussillon.  Cette dernière a été choisie pour les sports de natation et de voile.

"Canet, une ville sportive"


Il s’agit-là d’une belle reconnaissance pour son maire Stéphane Loda. "Une reconnaissance à la fois des infrastructures de la ville, de l’expertise de Canet, et du travail effectué depuis plusieurs années par les élus. On peut parler d’Arlette Franco, de Bernard Dupont, ou de notre équipe aujourd’hui", se réjouit Stéphane Loda.  Car oui, "Canet est une ville sportive", assure le maire.  Et la commune le prouve dans plusieurs sports et notamment ceux sélectionnés dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques. 

 

Stéphane Loda, maire de Canet-en-Roussillon


Mais être retenu ne fait pas tout, il faut aussi pouvoir convaincre les sportifs de venir s’entrainer sur le littoral roussillonnais. Et là, Canet semble déjà avoir ses cartes à jouer. "On a quand même un avantage parce qu’on a l’habitude de les accueillir, que cela soit dans le cadre du meeting de natation (Mare Nostrum) à l’occasion duquel nous accueillons déjà bon nombre de délégations étrangères. Et c’est vrai aussi pour la voile, puisque nous avons organisé dernièrement les championnats de France de Finn." La possibilité de voir la délégation américaine à Canet-en-Roussillon est d’ailleurs fortement envisagée. 
 

Stéphane Loda


Des aménagements pour accueillir les athlètes

La mairie compte bien mettre toutes les chances de son côté pour faire venir les champions de la glisse et de la natation. Bien que les installations sportives canétoises soient déjà adaptées, devenir centre de préparation aux JO implique quelques aménagements d’infrastructures. "Pour la natation, au niveau des bassins, on va équiper la structure de salles de récupération. En ce qui concerne la base de voile, il va y avoir la réalisation d’un bâtiment pour permettre le garage des bateaux de manière plus aisée, et également une grue qui permettra de faciliter leur mise à l’eau", explique Stéphane Loda, qui ajoute que les clubs canétois de natation et de voile font partie intégrante de ce projet de préparation des Jeux Olympiques à Canet-en-Roussillon. 


Voir aussi