Après des mois et des semaines cloués au sol, les avions décollent à nouveau depuis l'aéroport de Castres-Mazamet. Le premier vol est parti mercredi matin, 7h direction Paris-Orly. L'activité était à l'arrêt, comme partout en France depuis le 1er mars. L'aéroport tarnais était prêt depuis quelques jours déjà mais devait attendre le feu vert d'Orly, qui n'a repris que le 26 juin.

Pour le moment, la fréquence des vols, assurés par Air France, est réduite, à raison de trois avions par semaine vers la capitale, contre trois par jour habituellement. Pour partir en Corse, il faudra encore patienter un moment.

 

Comme partout, des conditions sanitaires strictes sont mises en place : le port du masque est obligatoire dans l'aérogare et à l'intérieur de l'avion. Ceux qui accompagnent les passagers sont priés de rester dehors, et les voyageurs doivent se munir d'une attestation sur l'honneur, certifiant qu'ils ne présentent aucun symptôme du Covid-19, à retrouver sur le site d'Air France.

 

Florence Chambert, directrice de l'aéroport de Castres-Mazamet

 

Pour ce premier jour, la reprise a été un peu timide. Une trentaine de voyageurs ont décollé, que ce soit pour le travail, des vacances, ou pour aller revoir la famille après le confinement. Peu nombreux mais ravis :