Elle comparaitra à Toulouse pour détournement de fonds publics.

 

Brigitte Barèges comparaitra devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour détournement de fonds publics.

La maire de Montauban avait été mise en examen en 2015. Le parti Les Républicains qu'elle dirige dans le Tarn-et-Garonne a réagi "c’est pratiquement sans surprise que nous avons appris l’ordonnance de renvoi en correctionnelle de notre Présidente Brigitte BAREGES" . Le parti ajoutant "tant nous sommes habitués [...] à ces calendriers judiciaires [...] à des dates proches d’échéances électorales" alors que Brigitte Barèges, maire sortant, est candidate à un 4e mandat consécutif en mars prochain.

Les faits concernent le financement par la municipalité de Montauban d'un emploi présumé fictif d'un chargé de communication à la mairie. Jean-Paul Fourment aurait écrit des articles favorables au maire avant les dernières élections municipales dans le Petit Journal. Les autres personnes prochainement jugées : son ancien directeur de cabinet, Stéphane Bensmaine, l'ex-chargé de communication et directeur de campagne Jean-Paul Fourment et Alain Paga, directeur du Petit Journal. 

LR 82 décrit cette décision de justice comme "un épiphénomène de plus destiné à déstabiliser Brigitte Barèges et son équipe".

Toute personne mise en examen bénéficie de la présomption d'innocence tant qu'elle n'a pas été jugée.

LIRE AUSSI → Brigitte Barèges mise en examen


Voir aussi

Tarn et Garonne

01/02/2020 10:03

...

Tarn et Garonne

21/01/2020 13:04

...

Tarn et Garonne

20/01/2020 15:18

...