Blocage des routiers pour dénoncer la hausse de la fiscalité du gazole professionnel.

 

​Les routiers français en ont marre, et ils vont le démontrer ce samedi 7 décembre un peu partout en France. La raison de cette colère ? Une hausse trop important de la fiscalité du gazole professionnel. Dans un communiqué, l'OTRE (Organisation des PME du transport routier) dénonce une mesure qui pourrait "étrangler plus de 40 000 entreprises du transport routier de marchandise en France". Une concurrence déloyale fait également partie des problèmes évoqués. D'autres entreprises étrangères pourraient ainsi pratiquer un dumping social, avec une main-d'oeuvre moins chère. "Accepter une surcharge supplémentaire des taxes sur le carburant français c’est remplacer un camion français par un camion étranger" conclut le communiqué.

"Nous laisserons passer les véhicules particuliers, mais nous filtrerons les poids lourds étrangers pour mettre en lumière le différenciel de compétitivité avec les transporteurs français" affirme le coordinateur de l'action en Occitanie Philippe Chastrusse.

Suivez la situation heure par heure sur 100% samedi matin avec Philippe Bousquet, Nicolas Etchelamendy et Jacques Déjean.

 

La situation à Toulouse ce samedi

Une opération escargot se fera dès 8h30, puis des barrages filtrants seront mis en place à partir de 10h ce samedi matin. Trois sites seront touchés sur la rocade inférieure :

  • Péage Nord Sesquières (A62) en direction de Toulouse
  • Péage du Palays en direction de Toulouse
  • Péage A64 à Muret en direction de Toulouse