L'énigme reste entière depuis dimanche. Après la découverte d'une femme tuée dans le Parc du Plateau des poètes de Béziers.

Hier, les deux derniers suspects retenus par les enquêteurs de la police judiciaire ont été libérés dans l’après-midi, hors de cause pour le moment ; "les investigations n'ayant pas permis de les mettre en cause dans la commission des violences" explique le procureur de la République de Béziers. Pour rappel, un premier individu suspecté, avait été relâché dans la soirée du lundi 16 mai.

Alors, le mystère plane toujours sur l’identité du meurtrier qui s'en est pris à cette femme de 32 ans, frappée et étouffée dans la nuit du 14 au 15 mai, "une suspicion de mort par asphyxie" ; "hypothèse qui devra être confirmée par des examens anatomopathologiques approfondis qui prendront plusieurs semaines" précise le parquet qui n'a pas souhaité révéler la nature des violences subies bien que "l'autopsie n'a pas permis de détecter des traces de violences sexuelles".

Un homme qui avait l’habitude de dormir dans le parc a directement alerté les forces de l’ordre, qui à leur arrivée ont découvert la jeune femme inanimée.

Plus aucun suspect n'est entendu à ce stade. Le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland, vient de lancer un appel "aux fins de recueillir d'éventuels témoignages" ; "toute personne qui aurait des informations susceptibles de faire progresser les investigations est invitée à les porter à la connaissance des enquêteurs de la direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier" (DTPJ) au 04.67.99.35.97

 

Photo via www.beziers-mediterranee.com

 


Voir aussi

Hérault

17/05/2022 08:28

Cette fois la thèse du féminicide est privilégiée. L'ex compagnon...

Hérault

16/05/2022 09:12

Un drame qui aurait eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Trois suspects auraient...

Hérault

21/04/2022 14:27

Un phénomène de plus en plus fréquent qui inquiète les...