La commune du littoral catalan accueille au cœur des jardins du Lydia un parc aux ambiances Far West, comprenant animations, spectacles et bars, mais aussi ce fameux ciné drive-in… Reportage.


Impossible de louper cet écran géant de 200 m2, installé dans les jardins du Lydia, au cœur du nouveau complexe estival de la commune : le Barcarès Studio. Depuis le week-end dernier, il s’illumine tous les soirs pour projeter grands classiques et succès de ces dernières années au cinéma.  Ce mercredi, c’est le film « A star is born », avec Bradley Cooper et Lady Gaga, qui a conquis le public.

Des spectateurs d’abord intrigués…


Les spectateurs sont venus en nombre ce mercredi dans ce parking pouvant accueillir jusqu’à 200 véhicules. Tous apparaissent d’abord intrigués par l’expérience drive-in.  « C’est une première pour nous. On trouvait le concept super sympa, original, puis ça nous fait penser aux Etats-Unis » nous dit Nathalie. Grégory, lui, fait une entrée remarquée avec sa 2 chevaux. « On voit ça surtout dans les films, du coup je me suis dit : « pourquoi pas y aller ! » Et vu que j’ai ma 2 chevaux, on va tester si ça rend bien. »


Puis séduits…


Installé ensuite confortablement dans votre siège auto, il vous suffit de mettre la fréquence sur votre radio ou de demander une autoradio (fournie par les équipes du drive-in). Si vos vitres sont sales, pas de problème non plus, il vous sera possible de les laver sur place. Puis après avoir réglé tous ces détails, c’est parti pour un film devant son pare-brise, à l’air libre. Et c’est ce sentiment de liberté qui est retenu par le public en fin de séance.

« On est en plein air déjà ! Puis c’est la magie du moment. On retourne un peu dans le côté vintage des années 80 », selon Jean. De leur côté, les sourires de Claire et Marie en disent long.  « C’est plus convivial, on peut quand même faire des commentaires sans qu’on embête quelqu’un. Sans qu’on nous dise : « Chut les popcorns ! » (Rires).

Le drive-in, un feu de paille ?

Si l’expérience séduit, est-ce simplement un élan éphémère d’après covid ? La réponse est non pour Axel Philippon, producteur de cinéma et l’un des instigateurs de ce projet. « C’est comme le disque vinyle. Il y a cinq, six ans, le disque vinyle, ça ne marchait plus. C’était les CDs, il y a eu le mp3… puis aujourd’hui, on se rend compte que les rayons CD diminuent et que le vinyle revient en force », explique-t-il.
 

Reportage audio


C’est ainsi qu’avec sa femme Anna, aussi productrice, et le patron des cinémas Castillet de Perpignan, Jacques Font, ces professionnels du 7ème art se lancent dans l’idée du ciné drive-in. « En tant que producteurs on a vu tous nos projets s’arrêter.  Cette période passée, on s’est retrouvé avec plus rien à faire. Et comme ça, on s’est dit que le drive-in pouvait être la bonne idée par rapport à ces problématiques de distanciation ».

Mais cela ne s’arrête pas là.  « On s’est dit que cela ne peut pas être juste un effet d’aubaine lié au covid. On voulait écrire une histoire quelque part. C’est pour cela qu’on a travaillé avec des intermittents du spectacle. On avait cette envie de remettre tout le monde au travail à un moment où il n’y avait pas de travail. », ajoute Axel Philippon.
 

Axel Philippon, producteur et organisateur du ciné drive-in du Barcarès Studio


Ce projet a ensuite très vite convaincu le maire du Barcarès Alain Ferrand. Les organisateurs peuvent ainsi profiter du cadre idyllique qu’offre les jardins du Lydia, transformés en parc du Far West : le Barcarès Studio. « On n’est pas juste implanté dans une zone un peu perdue, on a la chance d’avoir aussi tous les commerçants. On s’apporte tous les uns les autres, et on espère que malgré cet été un peu particulier, on arrivera quand même à redynamiser à notre échelle le cinéma », ajoute Anna Philippon.
 

Anna Philippon, productrice et organisatrice du ciné drive-in du Barcarès Studio


S’il séduit, le ciné drive-in du Barcarès pourrait être reconduit durant l’année. Pour les prochaines séances de la semaine, ce sera « Cinquante nuances de Grey » ce jeudi et « Bohemian Rhapsody » vendredi. La séance est à 9 euros pour les adultes, 4,50 euros pour les moins de 12 ans, et 7 euros pour le personnel soignant.

À noter que pour profiter pleinement de l’expérience en plein-air, les organisateurs comptent ajouter des transats devant l’écran pour les prochains films. 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

12/08/2020 14:51

...

Pyrénées-Orientales

12/08/2020 10:55

...

Pyrénées-Orientales

04/08/2020 11:40

...