La course aux masques continue et l'avionneur toulousain contribue massivement.

 

Airbus continue d’acheter "des millions de masques en Chine et de les convoyer vers l’Europe". L’entreprise indique ce dimanche dans un communiqué faire "don de la plus grande partie de ces masques aux gouvernements de ses quatre pays fondateurs, à savoir la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni."

Un equipage Airbus vient d’achever cette mission de transport "avec un avion d’essai A350-1000". Il s’agit de la troisième mission de ce type "effectuée entre l’Europe et la Chine". L’appareil a atterri en France ce dimanche 5 avril "avec à son bord une cargaison de quatre millions de masques." L'A350-1000 avait quitté Toulouse vendredi direction le site Airbus de Tianjin (Chine) le 4 avril, avant de redécoller en direction de Hambourg dans la même journée.

Depuis la mi-mars, "deux missions similaires ont été réalisées par un A330-800 et un A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport). Airbus a également affrété un A400M et sa flotte de Beluga pour transporter des cargaisons de masques entre ses sites européens, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni."