INFO 100% - Un médecin et l’hôpital Castres-Mazamet sont renvoyés devant le tribunal correctionnel, dans l’affaire de la mort de Céline Tondo.

Le juge d’instruction en charge du dossier vient de rendre une ordonnance de renvoi.

C’est une avancée considérable dans le dossier de la mort de cette jeune femme décédée lors d’une intervention en 2011 à l’hôpital du pays d’Autan.

Après une bataille d’expertises et de contre-expertises, le juge d’instruction en charge du dossier renvoi le docteur qui a réalisé l’intervention, et l’hôpital Castres-Mazamet, devant le tribunal correctionnel pour homicide involontaire.

On a jamais été aussi proche d’une audience, et après 8 ans et demi d’attente, c’est un véritable soulagement pour Rosita, la maman de Céline Tondo : « on commençait à en avoir marre…au moins, on pourra faire le deuil, parce que tant que ce n’est pas fini, on ne peut pas. »

Une avancée donc, mais rien n’est définitif. Les différentes parties ont dix jours pour faire appel de cette décision. Il y aurait alors une audience devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse, sur le bien-fondé de cette ordonnance.