Le maire de Castres Pascal Bugis a annoncé ce mardi en fin de journée que plusieurs mesures étaient prises : d’abord, pour pallier aux difficultés rencontrées par les associations caritatives (restos du cœur, secours catholique…), le CCAS peut prendre le relais en distribuant ders bons alimentaires : les personnes en difficultés, qui bénéficiaient habituellement de ces associations, doivent prendre contact avec le CCAS de Castres au 05 63 71 56 61 ou par mail à aide.sociale@ville-castres.fr.

 

Pour les personnes âgées qui bénéficient déjà du portage de repas à domicile, le service se poursuit. La ville est aussi en capacité de doubler ce service. Nos aînés qui souhaitent donc en bénéficier peuvent contacter le CCAS au 05 63 71 56 13 ou par mail à espace.seniors@ville-castres.fr .

 

Durant cette période très compliquée d’un point de vu économique, la ville de Castres a également souhaité aider des commerçants : ainsi, pour les locaux dont la ville est propriétaire, « nous allons exonérer les commerçants du loyer » pendant  la durée du confinement explique Pascal Bugis. Cela s’appliquera aux commerces fermés suite au décret du gouvernement.

De même, les commerçants du marché alimentaire de plein vent et ceux des halles, qui, eux, peuvent poursuivre leur activité, se verront exonérer de la redevance qu’il payent à la ville : « nous considérons que le confinement, sur la durée, va perturber leur activité. »

Enfin, le réseau des transports en commun Libellus est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Seule la ligne 10, qui relie Castres et Mazamet à l’hôpital, va continuer de fonctionner.