L'individu avait chez lui un véritable laboratoire de confection d'engins incendiaires.

 

Un Toulousain vient d'être lourdement condamné par le tribunal correctionnel, ce jeudi, pour avoir lancé un cocktail molotov sur les gendarmes pendant une manifestation des Gilets jaunes. Le prévenu a écopé de 5 ans de prison ferme.

Le mis en cause avait été arrêté le 13 avril 2019 par les policiers de la CSI (compagnie de sécurisation et d'intervention) moto, alors qu'il répandait du liquide inflammable sur la chaussée pendant l'acte 22 des Gilets Jaunes.

Une perquisition avait permis de découvrir chez lui un véritable laboratoire de confection d’engins incendiaires. Par la suite, les investigations confiées au groupe d'enquête Gilets Jaunes de la Sûreté départementale a pu confondre cet individu, auteur d'un jet de cocktail molotov sur deux gendarmes mobiles le 26 janvier 2019. Le prévenu était poursuivi pour violences aggravées, destruction du bien d’autrui par moyen dangereux, fabrication et détention illégales d’engins explosifs, participation à un groupement formé en vue de perpétrer des violences.

La vidéo-surveillance a notamment permis aux policiers d'identifier le mis en cause comme étant l'auteur de l'agression. Les militaires avaient été immobilisés et soignés pour des brûlures pendant 10 jours (ITT).