Les policiers du commissariat de Perpignan ont interpellé un épicier de l’avenue Joffre ce mercredi, pour revente illégale de tabac.


Informés de la possible vente de cigarettes de contrebande sur l’Avenue Joffre, la police de Perpignan envoie des équipes chargées de surveiller les lieux ce mercredi.
Après avoir aperçu plusieurs clients de l’épicerie ressortir avec des paquets de cigarettes, les policiers sur place décident alors de contrôler une jeune femme en possession de deux paquets de Philip Morris. Cette dernière, avouant les avoir achetés en fraude à cinq euros chacun, une opération de police est alors menée.

Les effectifs de la BAC, de la section d’intervention et de la brigade canine ont investi l’échoppe et interpellé le vendeur, qui a immédiatement reconnu les faits. Une dizaine de paquets de cigarettes importés d’Andorre, ont été retrouvés dans le magasin. Mais les recherches se poursuivent, puis la police procède à la fouille du véhicule du tenancier. À l’intérieur, pas moins de 460 paquets de cigarettes ont été découverts.

Le propriétaire de l’épicerie a alors été convoqué au commissariat de police, puis placé en garde à vue par les enquêteurs de la brigade des stupéfiants. Ce commerçant de 26 ans explique son acte par la baisse du chiffre d’affaire de son magasin. Lui et son employé devront comparaître devant le tribunal correctionnel de Perpignan le 28 février prochain.