Le propriétaire de cet élevage de la honte devra rendre des comptes.

 

L'éleveur laissait ses chiens husky à l'abandon au Soler.

 

Box inondé, gamelles souillées

Le 22 janvier dernier, "informés sur des potentiels faits de négligence envers des chiens sur la commune du SOLER (66)" les gendarmes ont perquisitionné les lieux et ouvert une enquête. Sur place, les militaires sont consternés : les conditions déplorables de détention des animaux permettent de qualifier l'infraction de "maltraitance par négligence."

En effet, les chiens de type Husky sont "élevés sur un terrain inadapté et inondable." Des détritus jonchent le sol. Les animaux sont hébergés "dans des box grillagés sans toiture." Le sol est inondé. Il n’y a "aucune gamelle d'aliments." Les gamelles d'eau "sont souillées par la boue."

 

L'élevage n'était pas déclaré

Le site n'a jamais été inspecté et pour cause : il n'est pas déclaré. En principe lorsque tout est en règle, l'inspection revient à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP). "D’autres chiens et un nombre important de chiots en bas âge sont également découverts au domicile du mis en cause" relatent les gendarmes.

 

Une cinquantaine de chiens sauvée

Au regard de l'état des animaux et des très mauvaises conditions de leur détention, les gendarmes, sur autorisation du parquet et en collaboration avec les services vétérinaires de la DDPP , des associations et la société protectrices des animaux (SPA), ont trouvé une solution temporaire d’accueil en refuge pour ces canidés. Au total, ce sont "46 chiens qui ont été finalement pris en charge par la SPA, laquelle s'est constituée partie civile". Le propriétaire du site aura à répondre de ses actes devant la justice.

 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

14/02/2020 12:47

...

Pyrénées-Orientales

13/02/2020 18:11

...

Pyrénées-Orientales

13/02/2020 07:27

...