un cambrioleur trahi par son slip retrouvé dans une usine désaffectée

un cambrioleur trahi par son slip retrouvé dans une usine désaffectée

LYON (afp) - Il avait été confondu par son... slip: un voleur de 23 ans a été condamné mardi, en son absence, par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire) à un an de prison ferme pour avoir cambriolé une usine désaffectée de saucissons.

   Ce sont des recherches ADN conduites sur le dit sous-vêtement, retrouvé sur les lieux de l'effraction par les enquêteurs, qui ont permis d'accuser cet homme originaire de Roumanie, déjà connu des services de police, selon une information du quotidien régional Le Progrès.

   Le cambrioleur s'était introduit en septembre 2013 dans les locaux de l'ancienne usine Souchon d'Auvergne, située à Saint-Maurice-de-Lignon, pour y dérober des batteries et des fils de cuivre.

   Il ne se s'est pas présenté mardi à l'audience, où il devait comparaître libre, et n'a donc pas pu expliquer les raisons de cet oubli pour le moins incongru.

   Outre sa condamnation à de la prison ferme, un mandat d'arrêt a également été délivré à son encontre.