Anomalies thermiques dans la pyramide de Khéops

Anomalies thermiques dans la pyramide de Khéops

LE CAIRE (AFP) - Plusieurs anomalies thermiques ont été observées dans
quatre grandes pyramides près du Caire, dont la grande Khéops, a dévoilé lundi
le ministre des Antiquités lors d'une conférence de presse organisée à la
tombée de la nuit au pied de la pyramide.
   Ces premiers résultats d'analyses thermiques effectuées depuis le lancement
de la mission "Scan Pyramids" le 25 octobre par des scientifiques égyptiens,
français, japonais et canadiens ouvrent la voie à une multitude
d'interprétations.
   Les scientifiques "ont pu noter quantité d'anomalies thermiques sur tous
les monuments observés (...) mais l'une d'elles est particulièrement
impressionnante. Elle se situe sur la face est de la pyramide de Khéops, au
niveau du sol", selon un communiqué de presse de la mission.
   Quelques blocs de pierres présentent jusqu'à 6 degrés d'écart avec les
blocs voisins. Cela se traduit sur les images de la caméra thermique par
l'apparition de couleurs chaudes, alors que le reste du monument funéraire est
balayé de teintes froides allant du bleu au magenta.
   Les raisons de l'anomalie thermique demeurent encore inconnues, mais cette
dernière pourrait indiquer l'existence d'une chambre secrète.